Pourquoi il faut oublier les pailles en plastique

Présente dans tous nos verres, de la limonade aux sodas en passant par nos piña colada, jus, cafés glacés et parfois simples verres d’eau : la paille est partout. Un objet en plastique en apparence anodin, qui cause des dégâts considérables.

La paille, c’est un peu l’accessoire symbolique de l’été, du verre en terrasse, du chill et du farniente. Une décoration qui est l'assurance d’un sirotage réussi. Si tu n’as pas de paille dans ton cocktail, tu as un peu l’impression d’avoir raté ton apéro – ou que le barman s’est trompé de vocation. Néanmoins, ce petit objet – certes sympathique voire pratique car pas besoin de se fatiguer à incliner le poignet –, est l’un des pires ennemis de l’océan.

Depuis plusieurs années, de nombreuses campagnes "Straw Free" ("Stop aux pailles") tentent de sensibiliser le public à travers le monde. Visiblement avec un succès mitigé, puisque peu d’établissements jouent le jeu, du moins en France. Certains proposent des alternatives, comme les pailles en papier biodégradables, mais cela reste encore malheureusement très rare. On récapitule rapidos pourquoi la paille en plastique est à bannir absolument.

Parce que c’est un véritable fléau pour l’environnement

Souvenez-vous : il y a deux ans, une vidéo diffusée sur Internet montrait les images d’une tortue de mer souffrant le martyre alors que des vétérinaires tentaient de lui retirer une paille en plastique enfoncée dans l’une de ses narines. Gémissant, saignant et se tortillant dans tous les sens, l’animal est dans un tel état de douleur qu’il est difficilement possible de regarder ces images sans tourner de l’œil. Une vidéo qui continue de marquer les esprits en donnant à voir les effets dévastateurs des petits objets en plastique sur la faune et la flore des océans.

Malheureusement, la triste histoire de cette tortue fait plus figure de norme que d’exception. Rappelons que les pailles sont fabriquées à base de plastique, une matière issue du pétrole et donc difficilement dégradable, avec une durée de vie de plusieurs centaines d’années. La petite taille et la forme des pailles étant de véritables pièges pour les mammifères et les poissons, qui peuvent l’ingurgiter facilement en les confondant avec de la nourriture.

Parce que les chiffres sont aberrants

  • Un milliard de pailles sont utilisées et jetées CHAQUE JOUR dans le monde…
  • … dont 500 millions rien qu’aux États-Unis…
  • … soit suffisamment de pailles pour faire chaque jour cinq fois le tour de la Terre.
  • Les pailles figurent dans le top 10 des déchets ramassés sur les plages.
  • Chaque année, 1,5 million d’animaux marins meurent à cause du plastique qu’ils ingurgitent (dont les pailles).
  • Les pailles ont un usage unique et une durée moyenne de 20 minutes.
  • Les pailles en plastique ne peuvent pas être recyclées.

Parce que c’est parfaitement inutile

À part pour les personnes qui les utilisent pour des raisons médicales, les pailles ne sont absolument pas nécessaires à la consommation de boissons. L’essor de l’usage des pailles date des années 1950, époque de la consommation de masse et du développement de la culture du fast-food aux États-Unis. Depuis une dizaine d’années, il est quasiment impossible d’y échapper : les pailles sont systématiquement plantées dans nos verres pour satisfaire une demande purement esthétique et répondre à un besoin créé de toutes pièces et à une habitude superflue.

Parce que ça ne sauvera pas votre blanchiment des dents à 500 boules

Arme anti-carie, post-détartrage ou blanchiment des dents… On a tous un ami qui boit toujours avec une paille ou fait boire ses enfants avec une paille "parce que c’est mieux". Sachez néanmoins qu’à partir du moment où un liquide, quel qu’il soit, entre dans votre bouche (paille ou non), il sera en contact avec l’émail de vos dents. La seule façon de protéger votre dentition serait donc d’enfoncer la paille jusqu’à votre gorge, derrière les dents et la langue. Votre glotte ne vous dira pas merci (et nous, on aimerait éviter d’avoir un procès pour incitation au suicide par étouffement).

Si vous voulez éviter d’avoir des caries, allez-y simplement mollo sur les boissons sucrées. Et pour préserver votre détartrage, brossez-vous les dents après avoir bu du thé ou du café. Les solutions les plus simples sont souvent les meilleures…

À la place, keskonfé ?

  • On refuse systématiquement les pailles dans les bars et les restaurants : est-ce compliqué de dire "non" ? Non.
  • On privilégie les pailles en carton qui sont biodégradables (et on encourage les enseignes qui adoptent cette démarche).
  • Si on veut être hype avant tout le monde, on lâche quelques euros dans une paille lavable, réutilisable ou biodégradable : bambou, verre, inox, carton… les alternatives existent. Et ça peut même devenir l’accessoire stylé du futur (si le hand spinner et "Despacito" ont conquis le monde, impossible is nothing)…

Par Jeanne Pouget, publié le 29/08/2017