featuredImage

Inutile de vouloir rester sexy : voici 4 façons de porter le pyjama en couple

Dans un couple, le sujet du pyjama ouvre un vaste débat : faut-il privilégier le confort ou le côté sexy ?

capture-decran-2017-03-09-a-12-17-17

Nous aimerions laisser croire à nos partenaires sexuels potentiels que nous dormons nus – ou simplement vêtus de dessous sexy – dans l’unique but de préserver notre aura charnelle. L’expérience de la vie de couple démontre cependant une vérité bien moins exaltante...

Pourquoi tant de mensonges ? Pourquoi plier sous la pression sociale qui nous pousse à vouloir être des modèles de perfection ? L’existence est bien assez rude comme ça ! Redonnons au pyjama ses lettres de noblesse et glorifions-le comme un art de vivre, au lieu d’en avoir honte. De toute façon, la question n’est pas de savoir si on ira au bureau ou au ciné affublés de la sorte ! Et avouez que pour traînasser à la maison, certains pyjamas ont quand même un certain panache.

Cette réticence au 100 % confort est donc un simple problème d’autodérision. Ah ce bon vieil ego ! Mais cette volonté d’épargner le bon goût est totalement vaine. C'est un peu comme (et pardonnez-moi de parler crûment) vouloir retenir un pet ad vitam aeternam ! Ça n’a pas de sens ! Si votre vision du couple se fait à long terme, ouvrez les vannes : votre corps et votre moral vous le rendrons.

Assortir son pyjama

Et si vous croyiez le pyjama réservé aux célibataires endurcis – croupissant seuls, abandonnés sur leur canapé, sans personne à émoustiller –, détrompez-vous ! Il peut aujourd’hui être une véritable valeur ajoutée à la complicité amoureuse. La preuve en images : beaucoup de couples choisissent d’assortir leurs modèles...

Vie sexuelle en danger ? Bon, ok ! Il faut pouvoir assumer ! Et croire solidement en son couple, parce que niveau ringardise la barre est quand même placée haut.

Le modèle imprimé

Si on préfère se la jouer perso, il reste toujours les fameux modèles imprimés (avec une sacrée propension à vouloir déguiser les hommes en sapins de Noël).

Avec leur petit côté régressif, ils sont ridicules mais mignons, donc ça passe. Et puis la coupe du vêtement laisse quand même entrevoir la plastique de la personne (une jambe galbée, un bras musclé...). Mention spéciale aux T-shirts longs qui s’enlèvent en un quart de seconde (l’inconscient sait que ce bout de tissu n’est qu’une simple formalité aux respect des mœurs) : rapide et pratique.

Le pyjama couverture

Là où on bascule du côté obscur de la Force, c’est lorsque l'on cède à l’appel du confort INTÉGRAL : la preuve avec la sombre affaire de la couverture à manches...

Le modèle sirène est pardonnable. Mais en toge géante, la sexy attitude risque d’être mise à rude épreuve. Seul un amour solide et une bonne dose d’humour sauront avoir raison de cette couverture certes magnifiquement confortable mais impitoyablement ridicule.

La grenouillère

Enfin, comment ne pas vous parler de la redoutable grenouillère. Immense star sur le Web, elle reste le moyen le plus drôle de rester au chaud. Son avantage ? Avec un peu d’imagination, on peut imaginer plein de scénarios sexy dans lesquels Bourriquet copulerait avec Salamèche par exemple.

Le pyjama a donc une fâcheuse tendance à être ridicule. Cela dit, ce n’est pas incompatible avec la séduction. Un look décalé mais assumé peut s’avérer être très sexy. Alors n’ayons pas peur du ridicule ! De toute façon, il ne tue pas.

Par Marlene Hennebert, publié le 09/03/2017