AccueilÉDITO

Une intelligence artificielle a identifié 6 000 cratères sur la Lune

Publié le

par Pierre Schneidermann

Crédit : Pixabay

Ambition finale : mieux connaître la formation de notre système solaire.

(© Pixabay)

Jusqu’à ce jour, on recensait les cratères lunaires manuellement. C’était vraiment old school. Le 12 mars dernier, l’université de Toronto s’est fendue d’une annonce qui donnerait presque envie de reléguer l’œil humain dans le monde d’avant : une intelligence artificielle (IA), utilisant la technique des réseaux neuronaux, est parvenue à identifier des milliers de cratères sur la Lune… et sur Mercure.

Pour affûter l’œil de l’IA, les chercheurs l’ont entraînée en lui faisait ingurgiter des images couvrant deux tiers de la superficie lunaire. L’IA s’est ensuite chargée, seule, d’analyser des images couvrant le dernier tiers. Résultat : 6 000 nouveaux cratères ont été identifiés. Cette méthode via IA serait deux fois plus efficace que la méthode manuelle.

Ce n’est pas la première fois que l’on confie ce genre de mission à une IA. Mais les résultats précédemment obtenus étaient décevants. Et l’on ne pouvait pas s’attaquer à Mercure. Le succès de l’opération a lieu dans un contexte où la reconnaissance visuelle – utilisée par exemple dans les voitures autonomes ou les satellites – connaît des progrès fulgurants.

Une observation plus précise des cratères permettrait aux scientifiques d’en apprendre un peu plus sur l’histoire de notre système solaire. À cause de sa configuration, la Lune possède certaines cavités vieilles de 4 milliards d’années. Enfin, quand le système sera plus perfectionné, les chercheurs comptent faire analyser Mars, Ceres et les lunes glacées de Jupiter et Saturne.

À voir aussi sur konbini :