Instagram lance un filtre contre les trolls

Le réseau social de partage de photos a créé un système qui permet aux utilisateurs de masquer les commentaires désobligeants.

Le top 3 des choses les plus fréquentes sur Instagram est sans doute : les photos de cafés avec des dessins de cœur dans la mousse, des selfies de duckface et, bien sûr, les commentaires haineux. Il suffit de jeter un œil sur les comptes de célébrités pour avoir une idée du nombre d’entre elles qui se font descendre en n'ayant rien demandé.

Le réseau social a annoncé le 12 septembre le lancement d'un nouvel outil qui permet aux utilisateurs de filtrer les commentaires désagréables, pour s’attaquer aux trolls. Après un essai concluant sur les comptes d’une poignée d’utilisateurs populaires en juillet dernier, la nouvelle fonctionnalité est maintenant accessible à tous.

Publicité

"Nous devons promouvoir une culture où tout le monde se sent à l’aise"

Publicité

Les utilisateurs vont pouvoir régler cette fonctionnalité eux-mêmes en choisissant la liste des mots qui détermineront si un commentaire doit être effacé de leur profil. Par ailleurs, les commentaires seront désormais classés par pertinence et non plus par ordre chronologique. Alors que les Insta Stories viennent juste de débarquer, cela fait beaucoup de changements d'un coup sur Instragram. Mais toute mise à jour qui vise à bannir les trolls est bonne à prendre. Pour marquer le coup, Kevin Systrom, le cofondateur de la plateforme, a publié le 12 septembre une tribune (que nous vous avons traduite) dans laquelle il explique les grandes raisons de cette mise à jour :

"Un message de Kevin Systrom :

Quand j’ai créé Instagram avec Mike [Krieger, ndlr], nous voulions que ce soit une communauté accueillante où les gens partageraient leurs vies. Les images ont la capacité de nous inspirer, de faire ressortir le meilleur en nous, qu’elles soient belles, tristes, ou drôles.

Ces cinq dernières années, je me suis émerveillé de voir cette communauté grandir. Elle représente aujourd’hui 500 millions de personnes et d’histoires aux quatre coins du monde. Avec cette croissance, nous voulons travailler à maintenir l’atmosphère positive et sûre d’Instagram, particulièrement dans les commentaires des photos et des vidéos.

La beauté de la communauté est la diversité de ces membres. Toutes sortes de gens, de différents milieux, compétences, nationalités, genres, orientations sexuelles, se sentent chez eux sur Instagram. Mais les commentaires qu’ils reçoivent sont parfois méchants.

Pour préserver l’espace de chacun, nous devons promouvoir une culture où tout le monde se sent à l’aise, à l’abri des critiques ou du harcèlement. Ce n’est pas seulement mon souhait personnel, je pense que c’est notre responsabilité en tant qu’entreprise. C’est pour ça qu’aujourd’hui nous passons à l’étape supérieure.

Le premier outil que nous présentons est un filtre de modération par types de mots. Quand vous cliquez sur l’onglet paramètres de votre profil, vous trouverez désormais une nouvelle fonctionnalité où vous pouvez lister les mots que vous considérez blessants ou inappropriés. Les commentaires dans lesquels ces termes seront utilisés n’apparaîtront plus sous vos photos. Une liste de mots par défauts est proposée mais vous pouvez créer la vôtre. Cette nouvelle option vient s’ajouter à celles que nous avons déjà mises à votre disposition : celle de balayer les commentaires pour les faire disparaitre, celle qui permet de signaler des commentaires inappropriés et de bloquer un compte.

Nous avons conscience que ces outils ne sont pas la seule solution pour ce problème complexe, mais ensemble nous pouvons travailler pour préserver la sécurité d’Instagram qui doit rester un lieu de libre expression. Mon engagement envers vous est de continuer à développer des fonctionnalités qui préserve la communauté et l’état d’esprit positif d’Instagram. Pour en savoir plus, vous pouvez aller sur help.instragram.com.

Kevin Systrom,

Président et cofondateur d’Instagram.

A Note from Kevin Systrom (@kevin): When Mike and I first created Instagram, we wanted it to be a welcoming community where people could share their lives. Images have the ability to inspire and bring out the best in us, whether they are funny, sad or beautiful. Over the past five years, I’ve watched in wonder as this community has grown to 500 million, with stories from every corner of the world. With this growth, we want to work diligently to maintain what has kept Instagram positive and safe, especially in the comments on your photos and videos. The beauty of the Instagram community is the diversity of its members. All different types of people — from diverse backgrounds, races, genders, sexual orientations, abilities and more — call Instagram home, but sometimes the comments on their posts can be unkind. To empower each individual, we need to promote a culture where everyone feels safe to be themselves without criticism or harassment. It’s not only my personal wish to do this, I believe it’s also our responsibility as a company. So, today, we’re taking the next step to ensure Instagram remains a positive place to express yourself. The first feature we’re introducing is a keyword moderation tool that anyone can use. Now, when you tap the gear icon on your profile, you’ll find a new Comments tool. This feature lets you list words you consider offensive or inappropriate. Comments with these words will be hidden from your posts. You can choose your own list of words or use default words we’ve provided. This is in addition to the tools we’ve already developed such as swiping to delete comments, reporting inappropriate comments and blocking accounts. We know tools aren’t the only solution for this complex problem, but together we can work toward keeping Instagram a safe place for self-expression. My commitment to you is that we will keep building features that safeguard the community and maintain what makes Instagram a positive and creative place for everyone. To learn more about comments on Instagram, check out help.instagram.com. Kevin Systrom CEO & Co-founder, Instagram

A photo posted by Instagram (@instagram) on


 

Publicité

Traduit de l’anglais par Sophie Janinet

Par Olivia Cassano, publié le 13/09/2016

Copié

Pour vous :