L’encre de ces tatouages change de couleur en fonction de votre état de santé

Nous aurons bientôt une bonne raison de plus pour nous faire tatouer.

Depuis sept ans, Katia Vega, chercheuse au MIT, se consacre au projet DermalAbyss, qui essaye de faire de la peau humaine une surface interactive. Ses travaux ont déjà abouti à la création de produits de beauté de haute technologie, comme des faux cils intelligents, alimentés par des autocollants conducteurs en électricité, qui pourraient remplacer l’eyeliner.

Publicité

Sa dernière invention est une encre de tatouage qui réagit aux changements chimiques du corps humain, et qui pourrait révolutionner les outils de contrôle de la santé. Avec l’aide de l’école de médecine d’Harvard, son équipe a ajouté à de l’encre de tatouage des capteurs biologiques qui changent de couleur en fonction des substances présentes dans le liquide interstitiel (le fluide qui remplit l’espace entre les capillaires sanguins et les cellules).

Cette nouvelle encre mesure les taux de PH, de sodium ou de glucose, et reflète leurs variations en changeant de teinte., Comme le soulignent les scientifiques, cette technologie pourrait changer la vie de beaucoup de personnes, à commencer par les diabétiques, qui doivent percer leur peau tout au long de la journée pour vérifier leur glycémie :

"Avec DermalAbyss, nous avons la possibilité de remplacer une procédure douloureuse par un tatouage, dont la couleur change du rose au violet en fonction du niveau de glucose. De fait, l’utilisateur pourrait contrôler les changements et son besoin en insuline."

Publicité

Traduit de l’anglais par Sophie Janinet

Par Amanda Adame, publié le 01/06/2017

Pour vous :