AccueilÉDITO

Incendie de la Grenfell Tower : les Britanniques récoltent plus de 2 millions d’euros en 24 heures

Publié le

par Matthew Kirby

LONDON, UNITED KINGDOM – 2017/06/14: Smoke and flames billows from Grenfell Tower as firefighters attempt to control a blaze at a residential block of flats at Ladbroke Grove. London ambulance confirmed at least six people have died and 64 people have been taken to six different hospitals, 20 in critical conditions, following fire at Grenfell Tower. (Photo by Alberto Pezzali/Pacific Press/LightRocket via Getty Images)

Un grand élan de solidarité pour les victimes de ce drame qui a fait 17 morts.

La Grenfell Tower, le 14 juin. (© Alberto Pezzali/Pacific Press/LightRocket/Getty Images)

Dans les 24 heures qui ont suivi l’incendie de la Grenfell Tower, qui s’est produit dans la nuit du 13 au 14 juin à Londres, des milliers de Britanniques se sont précipités pour venir en aide aux familles qui se sont retrouvées à la rue, sans habits, nourriture, ou endroit où dormir. Dans un incroyable élan de solidarité, des associations et des citoyens se sont mobilisés et sont parvenus à récolter plus d’un million de livres sterling (1 150 000 euros).

Traduction : "Si vous avez besoin d’un endroit où dormir, manger ou vous reposer, venez ici, s’il vous plaît."

Trois appels différents ont été lancés et ont permis d’attirer plus de 30 000 donateurs qui, tous ensemble, ont récolté cette importante somme. Un appel lancé par Karolina Hanusova a récolté environ 370 000 euros, tandis qu’un autre lancé par Hayley Yearwood a récolté près de 950 000 euros. Le London Evening Standard a également organisé son propre appel aux dons, qui a permis d’amasser plus d’un million d’euros pour les victimes de l’incendie.

Traduction: "Pour ceux qui souhaitent adresser leurs dons aux victimes de l’incendie, l’adresse est désormais la suivante : Kensington Town Hall, Hornton St W8 7NX."

Des clubs de foot, comme les Queens Park Rangers (QPR) ou Fulham, ont également participé à l’effort coordonné par les assos locales, en ouvrant leurs portes à ceux qui ont tout perdu. Pendant ce temps, de nombreuses célébrités sont venues soutenir des victimes de l’incendie, critiquant au passage les normes de sécurité de l’immeuble (bien plus laxistes que celles des immeubles voisins du très chic quartier de Kensington). Interviewé par Channel 4, l’artiste et activiste Akala s’est exprimé au sujet de l’incident, en insistant sur le manque de prévoyance du gouvernement :

"Ceux qui sont morts ou qui ont perdu leur appartement, ça leur est arrivé parce qu’ils sont pauvres."

Akala's view on blame for London tower fire

"The people who died and lost their homes, this happened to them because they are poor." That's the claim from Akala, the award-winning artist who lives in the area of the London tower fire.

Posted by Channel 4 News on Thursday, 15 June 2017

À lire -> Des milliers de Britanniques ont obtenu la nationalité allemande depuis le Brexit

À voir aussi sur konbini :