AccueilÉDITO

Des illustrateurs donnent un visage aux 43 étudiants disparus au Mexique

Publié le

par Anaïs Chatellier

Environ 200 artistes ont réalisé des portraits des 43 étudiants disparus au Mexique afin de montrer leur soutien aux familles.

Portrait de Benjamín Ascencio Bautista réalisé par Valeria Gallo.

Après de violents affrontements avec la police, 43 étudiants disparaissaient à Iguala, dans l'État de Guerrero au sud du Mexique, le 26 septembre dernier. Depuis, le sort des étudiants de l'école normale d'Ayotzinapa reste inconnu. Et même si les autorités ont découvert deux fosses communes où pourraient bien se trouver les corps de ces jeunes gens, rien n'est encore officiel, on ne sait pas s'ils sont encore vivants ou non.

Un mois s'est déroulé depuis leur disparition et les manifestations ne s'essoufflent pas pour autant. En effet, le manque de réaction de la part des autorités a déclenché une crise politique dans une grande partie du pays.

200 artistes en soutien aux étudiants disparus

Valeria Gallo, artiste mexicaine, a été la première à prendre le pinceau en début de semaine, pour faire le portrait de Benjamin Ascencio, un des 43 étudiants disparus. "Je pense que lorsqu'on peint le portrait de quelqu'un, il n'est plus inconnu. Il a un nom, un visage. Beaucoup de gens ont peur mais maintenant nous pouvons sortir, crier et demander des réponses", explique-t-elle à la BBC .

Ça a été un processus très triste, le voir, ses traits, analyser ses sourcils. Maintenant quand je ferme les yeux, je le vois et je sais qui c'est.

Depuis, près de 200 artistes, peintres, illustrateurs ou designers ont décidé de se joindre à elle pour montrer leur soutien aux familles et dénoncer la manière dont le gouvernement agit face à cette terrible histoire. Ils sont Mexicains, Chiliens ou Espagnols et chacun réalise des portraits afin d'humaniser les disparus et sensibiliser les personnes hors-frontières.

Afin de donner plus de visibilité à ce mouvement de revendication, les artistes postent également leurs dessins sur les réseaux sociaux accompagnés du hashtag #IlustradoresConAyotzinapa (Les illustrateurs avec Ayotzinapa) et répertorient tout leur travail sur ce Tumblr.

Une initiative où les artistes comptent relayer l'indignation des Mexicains grâce, entre autres, à cette légende qui accompagne les portraits : "Moi, [nom de l'illustrateur], je veux savoir où est [nom d'un étudiant disparu]".

Portrait de Jorge Luis González Parral, réalisé par Luis Montiel.

Portrait de Abel García Hernández réalisé par Jessica Querén.

Portrait de Leonel Castro Abarca, réalisé par Bodox

Portrait de Everardo Rodríguez Bello réalisé par Victor Milanés.

Portrait de Lorge Anibal Cruz Mendoza réalisé par Rodrigo Orbea.

Portrait de Alexander Mora Venancio réalisé par Oscar Acevedo.

À voir aussi sur konbini :