Ice Bucket Challenge : Dave Grohl a relevé le défi de la meilleure des manières

Dave Grohl a lui aussi relevé le défi du Ice Bucket Challenge : le chanteur de Foo Fighters a détourné le célèbre film d'horreur Carrie au Bal du Diable.

Vous connaissez Internet ? N'en dites pas plus, vous n'avez pas pu y échapper. À quoi ? Mais à l'Ice Bucket Challenge, bien sûr. L'Ice Bucket Challenge, ou encre ALS Ice Bucket Challenge, est devenu en quelques semaines le phénomène le plus viral de l'été 2014. Rafraîchissante, cette initiative pour une association de lutte contre la maladie de Charcot jouit (paradoxalement) d'une chaleureuse popularité. Un exemple ? Postée il y a deux jours, la performance de Charlie Sheen a été vue près de... 7 millions de fois.

Ce petit jeu tombe bien : Dave Grohl n'est pas le dernier quand il s'agit de faire des conneries. Le chanteur de Foo Fighters a tout de même tenu à accomplir ce challenge. Comptez sur lui pour mettre les petits plats dans les grands : travesti en reine du bal de promo et accompagné du reste de son groupe, le batteur de Nirvana jette un souverain clin d'œil à Carrie au Bal du Diable de Brian de Palma.

Publicité

Sorti en 1976, le film Carrie au Bal du Diable est une adaptation plutôt réussie de Carrie, premier véritable succès de Stephen King (qui a lui-même réalisé son propre Ice Bucket Challenge). On y suit une jeune fille paumée, harcelée par la cruauté de ses camarades et les délires mystiques de sa mère. Leur comportement auprès d'elle finit bien vite par révéler de terribles pouvoirs télékinésiques.

Ice Bucket Challenge pour les nuls

Justin Bieber, LeBron James, "Weird" Al Yankowicz, Lady Gaga, mais aussi Bill Gates, Mark Zuckerberg, Conan O'Brien, Lil Wayne ou encore le footballeur Neymar... C'est bien simple : on croirait que si un personnage de Hollywood, du monde du sport ou encore de la sphère médiatique tient à rester sous le feu des projecteurs, il lui faut relever le défi.

Publicité

Le principe est simple : se verser un seau d'eau glacée sur le tête et/ou faire un don à l'association caritative contre la maladie neurodégénérative de Charcot. Selon le NYT, plus d'1,2 million de vidéos de ce nouveau type de nomination ont été postées en ligne. Et la contagion continue de s'étendre... bien qu'elle reste majoritairement cantonnée aux États-Unis. Si le phénomène s'est un peu répandu en Nouvelle-Zélande et au Royaume-Uni, il ne subit pas le même succès en France.

Peut-être que si l'été en Hexagone n'avait pas été si pourri, nos célébrités auraient elles aussi trouvé ça hilarant de se verser un seau d'eau glacée sur la tête...

Par Théo Chapuis, publié le 20/08/2014

Pour vous :