AccueilÉDITO

Le discours annuel d'Obama en emojis, ça donne ça

Publié le

par Théo Chapuis

Le Guardian US a reporté l'intégralité du discours annuel du Président des Etats-Unis en emojis. Une idée pas si bête.

Entame du discours sur l'état de l'Union par Barack Obama, hier, à Washington, en emojis : "Mr. Speaker, Mr. Vice-president, members of the Congress, my fellow Americans. We are fifteen years into the new century. Fifteen years that dawned with terror touching our shores ; that unfolded with a new generation fighting two long and costly wars ; that saw a vicious recession spread across our nation and the world. It has been, and still is, a hard time for many." (Crédits image : The Guardian/Capture d'écran)

Surprenants emojis. Et s'ils parvenaient à accomplir ce que l'espéranto a échoué ? Et si c'était ça, la grande langue universelle ? La tour de Babel oubliée ? C'est peut-être ces questions faussement candides qui ont fusé à la rédaction du Guardian US avant de savoir quel traitement adopter pour couvrir le discours annuel du président Barack Obama.

Cette allocution rituelle, qui se produit devant la Chambre des Représentants et du Sénat, a eu lieu mardi 20 janvier à Washington. Et le bureau américain du quotidien britannique a choisi de traduire le discours sur l'état de l'Union ("State of the Union adress" en VO) en emojis.

Après tout pourquoi pas ? En 2014, et pour la toute première fois, le mot de l'année n'en était pas un : selon la firme texane Global Language Monitor, c'est l'emoji "<3" qui a été le "mot" le plus utilisé dans les médias et sur les réseaux sociaux anglo-saxons en 2014, "apparaiss[ant] plus d’un milliard de fois par jour dans le monde".

L'info en emojis

À part du verbatim reproduit dans l'article, et afin de donner une vie propre à son projet mêlant emojis et politique, le Guardian a créé le compte Emojibama sur Twitter. Celui-ci a tweeté en direct – et en emojis évidemment – le discours que son alter ego de chair et d'os prononçait en même temps.

Malgré ce choix original, le Guardian n'est pas le seul à informer en emojis – du moins sur Twitter. Le HuffPost a déjà un compte Twitter dédié, Huffpost Emoji, depuis le 17 juin 2014. Mais il faut avouer que ce n'est pas toujours au top de la lisibilité (ou alors pas pour moi).

Selon CNN, jusqu'ici, le texte était traditionnellement dévoilé aux journalistes peu avant le discours du président, mais avec l'accord qu'ils n'en dévoilent rien avant que le président l'ait déclamé. Mais pas cette année. Dans un souci de transparence, la Maison Blanche a choisi de rendre cette très officielle déclaration accessible à tous, en ligne, peu avant.

Chaque citoyen américain avait alors accès à ce qui allait être prononcé par le 44ème président de l'histoire de son pays, avec hyper-liens et graphiques correspondant aux points-clé du discours.

Le discours sur l'état de l'Union est à découvrir sur le Guardian, par ici. Pratique : si vous n'êtes pas encore tout à fait un pro de l'emoji et que quelques-uns des symboles vous semblent manquer de clarté, il vous suffit de passer le curseur au-dessus pour découvrir le mot qu'il remplace.

Quoi qu'il en soit, c'est toujours plus rigolo et créatif à déchiffrer que les hashtags.

À voir aussi sur konbini :