AccueilÉDITO

Bienvenue à Green Bank, ville où téléphones portables et wifi sont illégaux

Publié le

par Inès Bouchareb

Dans cette petite ville des États-Unis, les habitants n'ont pas de téléphone portable, ni le wifi, et ils ne s'en portent pas plus mal.

Située dans la National Radio Quiet Zone (Zone américaine nationale de silence radio), la petite ville de Green Bank (West Virginia) abrite l'Observatoire national de radioastronomie, qui contrôle le plus grand télescope du monde. On y étudie notamment "les émissions des ondes radio qui viennent des corps dans l'espace", d'après le site de l'émission Today de la chaîne NBC.

Dans cette zone de silence radio, interdiction d'entraver l'activité du télescope avec l'émission d'ondes extérieures. Ainsi, il est formellement interdit de posséder un téléphone portable, un iPad, un téléphone sans fil, des appareils Bluetooth, des fours micro-ondes ou même des jouets télécommandés.

À Green Bank, les habitants sont même surveillés de près par une patrouille qui contrôle les émissions d'ondes radio.

"Si je veux traîner avec mes amis, il me suffit d'aller les voir"

Les seuls moyens de communication pour ces 143 habitants ? Le téléphone fixe (avec fil) et un accès à Internet uniquement par câble ethernet. Et cela ne semble pas déranger les locaux, loin de là. Pour Barry Bias, un ado du village, tout cela importe peu :

"Si je veux traîner avec mes amis, il me suffit d'aller les voir. S'ils ne sont pas chez eux, je fais un petit tour de la ville et puis je tombe sur eux. Ce n'est pas très grand, ici."

En somme, les habitants de cette petite bourgade de Virginie-Occidentale sont heureux de cette vie déconnectée.

"Vous savez quoi, s'exclame Sherry Chestnut, un téléphone portable, ce n'est pas comme regarder quelqu'un les yeux dans les yeux, ou aller voir ses amis chez eux, leur serrer la main, les prendre dans les bras et simplement leur dire 'alors, comment ça va aujourd'hui ?'"

À voir aussi sur konbini :