Google sort enfin son smartphone en France et annonce la fin de la perche à selfies

Les Pixel 3 et Pixels 3 XL s’intègrent aussi parfaitement dans l’écosystème de recherche de Google.

Il y a un an, au lendemain de la conférence Google, nous vous expliquions comment Google "snobait" la France : la plupart de ses produits ne seraient pas commercialisés chez nous, à commencer par ses nouveaux smartphones, les Pixel 2 et Pixel 2 XL.

Publicité

Une page est tournée. Les Pixel 3 et Pixels 3 XL, dévoilés hier, seront disponibles sur le marché hexagonal, vendus respectivement 859 € et 959 €, 100 € de plus si vous voulez passer de 64 à 128 Go de mémoire.

Verdict de nos confrères des "Numériques", qui étaient à la présentation retransmise à Paris : pas de révolution, les petits derniers sont une version améliorée de leurs prédécesseurs. Cela concerne surtout la photo (un seul capteur arrière mais pixels larges et IA bien rodée) et le design (à peine revisité, encoche sur l’écran, coque bi-matériaux).

Prix élevés, processeurs puissants (Snapdragon 845), écrans disposant d’une dalle OLED, chargement sans-fil rapide, etc. : Google confirme son entrée dans la cour des grands et vient titiller ses deux principaux concurrents, Apple et Samsung.

Publicité

Sur son blog, Google met surtout en avant la photo, avec toujours plus d’anglicismes à couper le souffle : "Top Shot" (sélection du meilleur cliché), "Photobooth" (détecte le moment où vous souriez), "Playground" (pour ajouter des super-héros et stickers sur ses photos) et "Autofocus" (mise au point automatique lors du tournage de vidéos).

Mais passons à cette annonce choc qui ne manquera pas de faire réagir autant les instragammeurs.euses que les critiques de la futilité contemporaine : une option permet de rajouter 184 % d’espace en plus sur la photo pour les selfies et les groufies : ce qui permet à l’entreprise d’affirmer : "Fini les perches à selfies". Peut-être la meilleure nouvelle tech au monde depuis deux jours. Mais on a du mal à y croire.

Plus sérieusement, Google est en train de brouiller les pistes entre le smartphone et l’assistant vocal. Quand les Pixels seront sur leur base, l’oreille de l’assistant pourra rester ouverte en permanence, si l’utilisateur le désire. Et le "Google Duplex", qui a fait couler tant d’encre, sera bientôt disponible en français.

Publicité

Cnet ne s’y trompe pas : les Pixels de Google, parfaitement raccords avec l’incitation à la recherche via l’enceinte intelligente intégrée, sont conçus comme des gloutons à données. Recherche et je te dirai qui tu es. Dis-moi qui tu es et je te proposerai des publicités ciblées. Et l’implémentation de Google Lens, qui permet de googliser à partir de ce que qui se trouve sous vos yeux, ne dit pas autre chose.

Enfin, plus généralement car cela concernera aussi les autres smartphones sur Android, Google nous rappelle que la dernière version de son système d’exploitation, Android 9 Pie, intègre un tableau de bord "bien-être numérique" qui vous permettra de connaître et/ou limiter l’utilisation de votre smartphone en restreignant certaines applications.

Oh pardon, one more thing : 12 coques made in France en série limitée sont dispos. YOUHOU !

Publicité

Par Pierre Schneidermann, publié le 10/10/2018

Pour vous :