AccueilÉDITO

La Crimée : russe ou ukrainienne ? Pour Google Maps, ça dépend

Publié le

par Naomi Clément

Rattachée depuis le 18 mars dernier à la Russie de Vladimir Poutine, la Crimée reste ukrainienne aux yeux de la majeure partie de la communauté internationale, qui ne reconnaît absolument pas cette invasion déguisée. Ce bout de péninsule, située au sud de l'Ukraine et à l'ouest de la région du Kouban en Russie, est donc un sujet très délicat, à prendre avec des pincettes.

Alors, que faire lorsque l'on s'appelle Google, que l'on a des intérêts économiques des deux côtés de la Crimée, et que l'on fournit au monde entier un service de cartographie satellite avec le fameux Google Maps ? La firme californienne risquerait gros à prendre parti pour l'un ou l'autre des deux camps : comme cela avait été brièvement le cas en Chine en 2010, le gouvernement russe pourrait décider d'interdire le moteur de recherche sur son territoire.

Alors, Google Maps s'adapte. Côté Russie, la Crimée est bel et bien russe, complètement détachée de l'Ukraine. La version russe de Google Maps affiche en effet un trait net et continu à la frontière entre la Crimée et l'Ukraine, indiquant le fait que ces deux régions n'appartiennent plus au même pays.

© Google Maps

En revanche, pour le reste du monde (la France par exemple), la frontière est un peu moins nette. Constituée de pointillés, elle marque l'incertitude quant à l'appartenance de la péninsule.

© Google Maps

Enfin, pour la version ukrainienne de Google Maps (Maps.google.ua), la firme a quasiment fait disparaître la frontière au Nord de la péninsule :

© Google Maps

Une Crimée ukrainienne pour les autres services de cartographie

Ce choix de représentation selon les pays s'expliquerait par des obligations légales, selon Svetlana Anurova, qui travaille pour Google Russie. "L'équipe Google Maps fait de son mieux pour marquer objectivement les régions et les places disputées", a-t-elle indiqué à l'agence de presse russe ITAR-TASS vendredi 11 avril. "Dans des pays où il existe une version locale de nos services, nous suivons les lois en vigueur sur la représentation des frontières", a-t-elle ajouté.

Néanmoins, la chaîne de télévision russe RT note que, y compris dans la version russe de Google Maps, lorsque l'on cherche des adresses en Crimée, celles-ci sont encore indiquées comme se situant en Ukraine.

Qu'en est-il des autres services de cartographie par satellite ? Comme le rappelait ce matin le site NumeramaBing Maps et OpenStreetMaps marquent toujours clairement la frontière entre la Russie et la Crimée, y compris sur la version russe de Bing Maps.

© Bing Maps

© OpenStreetMap

Plus que jamais, la situation géopolitique de la Crimée est floue.

À voir aussi sur konbini :