Google inaugure son centre de recherche sur l’IA à Paris

Deux cents ingénieurs pour changer le monde.

(© Google)

On connaissait les grandes lignes, nous avons désormais plus de détails. Emboîtant le pas à Facebook, Google vient d’inaugurer son centre de recherche sur l’intelligence artificielle à Paris, en présence de quelques-uns de ses futurs chercheurs émérites.

Publicité

La toute première annonce avait été faite en janvier dernier par Sundar Pichai, PDG de Google, à l’aide d’un beau hashtag : #ChooseFrance. Cependant, à cette époque, beaucoup de questions étaient restées en suspens : combien de chercheurs ? Pour faire quoi ? Avec quelles données ?

Comme l’indique Numerama, le centre comptera 200 ingénieurs : 120 d’entre eux ayant déjà été recrutés, il y aura donc 80 embauches supplémentaires. À ces chiffres ronds, il faudra ajouter l’escadron déployé par DeepMind – la filiale de Google également spécialisée en IA – qui avait, parallèlement, annoncé l’ouverture d’une succursale parisienne en mars dernier.

L’entreprise a déjà communiqué quelques-uns des champs de recherche sur lequel le centre français de Google planchera : santé et vision par ordinateur, art et environnement. Les activités de l’armada Jigsaw – équipe destinée à "améliorer la sécurité des personnes dans le monde entier" – seront également concentrées dans la capitale.

Publicité

Google insiste sur les "écosystèmes". Tout ce monde-là sera amené à collaborer. Hors tambouilles internes, Google entend aussi travailler de concert avec les autres entreprises françaises du numérique et les labos universitaires. Pour preuve, certains des grands pontes du centre continueront d’exercer dans des structures publiques, à l’instar d’Olivier Pietquin ou Jean-Philippe Vert.

La France conquérante dans l’IA, voulue par Macron et incarnée par Cédric Villani, est bel et bien en marche.

Par Pierre Schneidermann, publié le 19/09/2018

Pour vous :