AccueilÉDITO

"No Go-Zones" : les quartiers de Paris vus par les Américains

Publié le

par Louis Lepron

Depuis son passage sur la chaîne d'informations Fox News, les propos du journaliste Nolan Peterson font polémique en France. En cause notamment, une carte de Paris et de ses "zones interdites".

Depuis maintenant 24 heures, vous avez dû voir passer dans vos fils d'actualité Facebook ou Twitter une drôle d'image : une carte de Paris comportant de grossières indications tracées à la règle. On comprenait alors rapidement l'idée : au sein des lignes qui délimitaient des zones de la capitale française, vous êtiez face à des quartiers "interdits". Explications en quatre points.

  • Les "No Go-Zones"

La semaine dernière, Fox News essaie de comprendre ce qu'il se passe à Paris. Nous sommes quelques heures après l'attentat qui a touché Charlie Hebdo et la chaîne ultra-conservatrice américaine décide d'inviter un "expert" de Paris, un certain Nolan Peterson. L'idée ? "Comprendre le climat actuel en France et la montée de l'islam radical", comme l'annonce le bandeau tandis que le titre explique : "La montée du radicalisme".

Journaliste de formation, l'invité s'emploie à décrire une carte de Paris comportant des "zones" encadrées par des délimitations. On croise le Boulevard Magenta, le quartier Belleville, la Porte de Saint-Denis et même les alentours du cimetière du Père-Lachaise. La présentatrice de la Fox demande alors à l'expert de raconter son expérience sur place et d'expliquer son concept de "no go-zones" ou "zones interdites", alors qu'une carte apparaît à l'écran :

(Capture d'écran de Fox News)

Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il n'y va pas avec le dos de la cuillère :

C'était assez effrayant. Je suis allé en Afghanistan, en Irak, dans le Cachemire indien, et par moment, ça ressemblait à ces banlieues, à ces zones interdites.

  • Une carte hors de son contexte

En réalité, sur la carte, les zones correspondent à des ZUS, des Zones Urbaines Sensibles. C'est l'INSEE qui s'est occupé de leur donner cette dénomination, non en fonction des agissements criminels, de la drogue ou du fait que les "non-musulmans ne pouvaient y aller" car dominés par des islamistes radicaux (ce que dit la Fox dans un autre passage de son émission), mais en fonction du chômage (plus important que sur le reste du territoire) du revenu de leurs habitants ou du manque de mixité sociale et de développement durable

  • Le Petit Journal s'en prend à Fox News

Dans la soirée de mercredi, Le Petit Journal de Canal + s'en est pris directement à Fox News. Ne réussissant par à joindre des journalistes ou responsables de la chaîne américaine, Yann Barthès s'est permis de donner le mail de  directrice de la communication de Fox News.

Le tout a été vite relayé via Twitter, retweeté plus de 7000 fois, avec un message mis en exergue :

Vérifiez vos informations, vous vous trompez sur les zones interdites en France.

  • Les excuses de Peterson

Dans un post de blog de Blue Force Tracker daté du 15 janvier, Nolan Peterson a présenté ses excuses en commençant par "To the people of France". Il explique qu'il ne savait pas que la carte était présentée, sans contextualisation, en parallèle de ses déclarations lors de son passage sur le plateau de Fox News. On apprend aussi qu'il n'était en poste à Paris qu'entre 2004 et 2006, à l'époque des émeutes de 2005 dans les banlieues françaises :

Il y avait malheureusement une carte associée à mes interviews, qui insinuait que les zones que j’évoquais se situent dans des quartiers comme Montmartre. C’est bien entendu ridicule. Je n’ai pas créé cette carte, je n’ai rien à voir avec elle et j’ignorais qu’elle était diffusée en parallèle.

Et de conclure :

Si j’en ai l’occasion, j’adorerais visiter Paris à nouveau pour voir à quel point ces zones ont changé depuis la dernière fois que je les ai vues en novembre 2005. Je suis certain qu’elles me rendraient fier et optimiste pour la France.

À voir aussi sur konbini :