AccueilÉDITO

Voici les noms des lauréats du prestigieux concours de mode de l’Andam

Publié le

par Manon Baeza

Depuis bientôt 30 ans, le prestigieux concours de mode de l’Andam récompense les créateurs de demain.

Ce vendredi 30 juin à Paris, au ministère de la Culture, étaient dévoilés les noms des quatre lauréats du grand prix de l’Andam (l’Association nationale de développement des arts de la mode). Ce concours de mode, qui vise à soutenir l’avant-garde créatrice, a été fondé en 1989 par Nathalie Dufour. Chaque année, l’Andam fait appel à un prestigieux jury réunissant des partenaires reconnus internationalement pour leur expertise en matière de mode.

Ce grand prix est très rapidement devenu incontournable dans la sphère de la mode. En effet, l’Andam a notamment réussi à dénicher des jeunes talents tels que Martin Margiela en 1989, Christophe Lemaire en 1990, Viktor & Rolf en 1994, Jérémy Scott en 1998 et Stéphane Ashpool en 2015. Les lauréats du grand prix reçoivent tous une bourse de 250 000 euros, ainsi qu’un traitement de faveur de la part du président du jury – ce dernier les accompagnera personnellement dans le développement de leurs projets professionnels.

Pour cette 28e édition, le jury était présidé par Francesca Bellettini, la PDG d’Yves Saint Laurent. Parmi les membres du jury, on pouvait aussi retrouver des personnalités telles que Pierre Bergé, la mannequin Caroline de Maigret ou encore François-Henri Pinault (le PDG du groupe Kering).

Quatre prix sont décernés aux jeunes talents de demain

Cette année, c’est le génie belge Glenn Martens, le directeur artistique du label Y/Project depuis 2013, qui a remporté le grand prix du jury. Il a été récompensé pour sa mode postmoderne, qui réunit des silhouettes streetwear 90’s, des coupes architecturales et des matières uniques – le tout complété par des références à la peinture flamande. Ses créations unisexes et déstructurées, souvent présentées dans des lieux underground, font de Gleen Martens l’un des acteurs majeurs de la mode contemporaine.


Le prix du label créatif a été décerné à la maison française Avoc, qui reçoit au passage une bourse de 100 000 euros. Les membres du jury ont souhaité récompenser Laura Do et Bastien Laurent pour l'architecture de leurs pièces, car pour eux "le vêtement doit être un objet vivant", tel que nous le rapport i-D.

Dans la catégorie des accessoires de mode, c’est la créatrice Ana Khouri qui a été récompensée pour son habileté à accorder ses bijoux à la peau de ses modèles (elle chope au passage une bourse de 50 000 euros).


Enfin, cette année l'Andam inaugurait la catégorie du "prix de l'innovation". Celle-ci vise à récompenser des créateurs, des entrepreneurs et des start-up ayant un intérêt tout particulier pour le digital (et souhaitant s'installer et développer leurs projets en France). La première lauréate de ce prix est Audrey Laure Bergenthal d'Euveka (une entreprise spécialisée dans les applications de la robotique à la mode), qui obtient une bourse de 30 000 euros.

À voir aussi sur konbini :