AccueilÉDITO

Gilbert Collard croit que son téléphone portable lui parle (et pense qu'on l'espionne)

Publié le

par Virginie Cresci

Non vous ne rêvez pas, Gilbert Collard, député RBM (Rassemblement Bleu Marine) et avocat au barreau de Marseille, pense que les services secrets l'espionnent par le biais de son téléphone portable. Interrogé par Guillaume Durand ce mardi 27 mars sur Radio Classique sur la possibilité qu'il soit sur écoute, le député du Gard a avancé des preuves. De façon tout à fait naturel, le soutien de Marine Le Pen s'en est pris à son téléphone portable:

Je le sais parce que mon téléphone, de temps en temps, se déclenche tout seul et me dit, c'est incroyable mais vrai: "Répétez ce que vous venez de dire". Bon. Je vois pas comment le téléphone pourrait se déclencher tout seul.

Apparemment Gilbert Collard a un peu de mal à se servir de son téléphone et confond Siri avec les renseignements généraux. Ce n'est pas la première fois que l'avocat nous régale de ses difficultés avec les nouvelles technologies. Il y a trois semaines, il avait posté une capture écran de cinq de ses mots de passe, de l'Assemblée, de ses journaux favoris et de ses comptes emails sur Twitter.

Dans la même interview, Gilbert Collard avoue prendre le journaliste "pour un con", après que celui-ci lui ait demandé s'il avait aidé à l'intégration du patron du Raid au Front National. Voici un extrait de la conversation, complètement surréaliste:

Journaliste: Est-ce que le patron du Raid est un membre du Front National ?

Gilbert Collard: Je ne connais même pas ce monsieur, moi. Je n'en ai jamais entendu parler.

Journaliste: Excusez-moi mais...

Gilbert Collard: Je vous prends pour un con, tout à fait.

Journaliste: Vous me prenez pour un con ?

Gilbert Collard: Oui, oui, tout à fait.

À voir aussi sur konbini :