Gigi Hadid pose avec des poils sous les aisselles et crée la polémique sur la Toile

Gigi Hadid a montré son engagement féministe en posant pour le magazine Love avec des poils sous les aisselles. Et cela a vivement agité la Toile.

Chaque année, Love, le magazine de mode anglais, crée son propre calendrier de l’Avent en ligne, avec la crème de la crème du mannequinat. Cette année, ledit magazine propose une vidéo par jour sur le thème de la puissance féminine.

Publicité

En effet, toutes les vidéos se terminent avec le même message clamé par les mannequins : "Stay strong", soulignant ainsi la puissance des femmes. On retrouve alors les top models en tenue de sport en train de se défouler sur une musique entraînante.

Un peu plus tôt dans le mois, Emily Ratajkowski avait agité la Toile en s’aspergeant des spaghettis sur tout le corps, en sous-vêtements. Celle-ci revendiquait son engagement féministe via son compte Instagram en déclarant :

"La façon dont je m’habille, j’agis, je flirte, danse, fais l’amour – relève de mes décisions et ne devrait pas être impactée par les hommes. Être sexy, c’est drôle et j’aime ça. Je ne devrais jamais avoir à m’excuser pour ça. Je vis selon mes propres règles et si j’ai envie de mettre des sous-vêtements sexy, je le fais. Ma définition du féminisme gravite autour de l’idée de choix personnel", comme le relate Cheek Magazine.

Publicité

Gigi Hadid, pointée du doigt pour avoir des poils sous les aisselles

Aujourd’hui, c’est la mannequin Gigi Hadid qui fait parler d’elle. Et pour cause, dans la vidéo postée sur le compte Instagram du magazine, elle apparaît en brassière de sport, avec des poils sous ses aisselles. Et les internautes ne l’ont pas loupée. Effectivement, aussitôt postée, aussitôt critiquée : Gigi Hadid en a pris pour son grade.

On retrouve alors des commentaires agressifs et accusateurs tels que : "Ew disgusting…" (berk dégoûtant), "it looks so disgusting" (ça me dégoûte tellement), "euh… les poils sous les bras"…

Des reproches déplacés auxquels les fans de Gigi ont rétorqué : "Shut the f*ck up. There’s nothing wrong with armpit hair" (Ferme ta putain de gueule. Il n’y a rien de dérangeant avec les poils d’aisselles), ou encore : "DONT YOU HAVE ARMPIT HAIR TOO ??? Y’all are acting like children damn !" (Vous n’avez pas de poils sous les aisselles vous aussi ??? Punaise, vous agissez tous comme des enfants !). Bref, cette vidéo n’est pas passée inaperçue.

Publicité

De son côté, le site TMZ assure que, selon l’un des proches du top model, ce ne sont pas des poils mais seulement des résidus déposés par le pull sous ses aisselles. Il paraît difficile d’y croire tant les shootings et vidéos de mode sont réputés pour leur amour porté à Photoshop, tel que le souligne encore Cheek Magazine.

Il y a deux mois, Adidas recrutait la mannequin Arvida Byström, artiste engagée, qui a décidé de ne plus s’épiler. Une campagne qui a créé le scandale, avec des insultes qui fusaient sur les réseaux sociaux. Ces commentaires viennent donc encore une fois prouver que l’injonction à l’épilation est bel et bien encore présente au sein de notre société.

À lire -> Adidas embauche une mannequin qui ne s’épile pas, et il semblerait que ça dérange

Publicité

Par Manon Baeza, publié le 13/12/2017

Copié

Pour vous :