La Gendarmerie nationale lance son "Permis Internet"

La Gendarmerie nationale et AXA Prévention lancent une campagne pédagogique auprès des élèves de CM2. Elle débouchera à l'obtention d'un "permis Internet".

Jeudi 12 décembre 2013, à l'école de la Verville à MENNECY (91), le général d'armée Denis FAVIER, directeur général de la gendarmerie nationale, M. Nicolas MOREAU, président directeur général d'AXA France et M. Lionel TARLET, directeur académique des services de l'Éducation nationale de l'Essonne, ont officiellement lancé le permis Internet. (Crédit Image : SIRPA Gendarmerie)

Un permis pour conduire une voiture ? Okay. Pour piloter un avion ? Normal. Mais un permis pour naviguer sur Internet : c'est plutôt inattendu. C'est pourtant effectif : la Gendarmerie nationale lance aujourd'hui un programme d'ampleur à l'attention des CM2. Son but : responsabiliser parents et enfants à l'heure du Web.

Publicité

Développé en partenariat avec AXA Prévention, le site permisinternet.fr est le support de ce programme pédagogique. Mais il n'est pas l'unique source d'enseignements : un gendarme se rendra dans les classes afin de présenter le concept aux écoliers. Ensuite, le relai est pris par l'enseignant durant trois à quatre séances. À leur issue, un examen en dix questions sera passé par les élèves et déterminera de l'obtention du permis ou non.

"Codes de bonne conduite sur Internet"

Dans un communiqué, la gendarmerie précise : "c'est la classe qui précède l'entrée au collège ; les usages et les risques de navigation sur le web augmentent". Selon le directeur général de la gendarmerie nationale le permis consiste à "donner [aux enfants] les meilleures bases possibles pour appréhender le monde".

Publicité

Voici la prévention Internet selon la Gendarmerie nationale avec l'une des vidéos du site permisinternet.fr :

Testé pour l'instant dans 38 départements, le programme d'obtention du permis internet sera étendu à la France entière à partir d'avril 2014. C'est donc plus de 37 000 professeurs de CM2 qui vont ainsi recevoir le kit pédagogique correspondant. À l'intérieur, un DVD de témoignages et de tests d'entraînement, des "codes de bonne conduite sur Internet" à distribuer à chaque élève et ses parents, les fiches dudit examen, les permis à remettre aux enfants et une affiche récapitulative, à accrocher idéalement dans la salle de classe. 1 125 000 élèves seraient concernés sur les trois ans à venir.

Publicité

Par Théo Chapuis, publié le 12/12/2013

Copié

Pour vous :