AccueilÉDITO

"Gang bang socialiste" : Pierre-Emmanuel Barré se fait la primaire de la gauche

Publié le

par Théo Mercadier

Encore une chronique acérée de l'homme qui illumine nos mercredis. Ça picote. 

Demain aura lieu le premier débat de la primaire de La Belle Alliance populaire. Aujourd'hui, Pierre-Emmanuel Barré nous éclaire sur les différents enjeux de l'événement. Et globalement, c'est pas joli joli. Avec la violence brutalement géniale qui fait sa marque, le chroniqueur de la bande à Nagui ne cache pas son aversion envers ce qui s'annonce d'ores et déjà comme un moment fondateur de la nouvelle gauche française.

Jingle : "Demain c'est très très bieeeen, parce que demain y'a le premier débat des primaires de gauche avec six hommes et une seule femme et en plus ils sont tous Blancs, en fait c'est pas vraiment un débat, c'est un gang bang au Ku Klux Klan."

Le ton est donné, et la suite régale :

"Vincent Peillon, t'as été ministre de l'éducation et y'a toujours des fans de Kev Adams : tu dégages !"

"Si vous voulez vraiment vous ridiculiser à la télé, faites pas un débat, inscrivez-vous à N'oubliez pas les paroles.(Prends ça Nagui !)

Et bonne soirée !

À voir aussi sur konbini :