AccueilÉDITO

François Fillon reçoit le prix de la personnalité politique de l'année 2016

Publié le

par Cyrielle Bedu

PARIS, FRANCE – JANUARY 29: French right wing candidate for the upcoming presidential election Francois Fillon speaks at a campaign rally on January 29, 2017 in Paris, France. (Photo by FranÁois Pauletto/Corbis via Getty Images)

En plein PenelopeGate.

© François Pauletto/Corbis via Getty Images

François Fillon a été couronné du prix de la personnalité politique de l'année dans le cadre de la nouvelle édition du prix du Trombinoscope. Chaque année, les prix du Trombinoscope "saluent l’action et le professionnalisme de personnalités politiques qui se sont particulièrement illustrées durant l’année écoulée dans le cadre de leur mandat ou de leur fonction". Organisé par l'annuaire professionnel du monde politique français Le Trombinoscope, ce prix est décerné par sept journalistes politiques de renom.

Ce prix a plusieurs catégories : révélation politique de l'année, ministre de l'année, député de l'année, élu local de l'année... et donc la personnalité politique de l'année. On peut trouver ici tous les palmarès de cette remise de prix, qui fête cette année sa 25e édition, l'occasion de constater que François Fillon avait déjà reçu ce prix en 2010, des mains de la journaliste Arlette Chabot.

Mais cette année, l'attribution de cette récompense à François Fillon fait quelque peu polémique, le député de la deuxième circonscription de Paris étant empêtré dans l'affaire dite du PenelopeGate. Mais le choix du vainqueur du prix aurait été fait avant ce scandale politique, et, selon le jury de cette année, François Fillon mériterait ce prix pour les raisons suivantes : "Suite à une carrière en constante progression depuis son élection à lʼAssemblée nationale en 1981, François Fillon sʼinstalle dans la posture de lʼéternel second. Jusquʼà sa victoire à la primaire de la droite et du centre. Trois conversions sont à lʼorigine de ce succès : la conversion au travail, la conversion au libéralisme et enfin, la conversion identitaire."

La récompense devait être remise à François Fillon ce jeudi 2 février au soir, mais, pour cause de meeting, l'ancien Premier ministre ne pourra recevoir son prix des mains du journaliste Christophe Barbier. Too bad.

À voir aussi sur konbini :