France - Honduras : le grand n'importe quoi des réseaux sociaux

90 minutes d'un match, c'est l'occasion pour des millions d'internautes d'échanger sur les réseaux sociaux. Au cours de France - Honduras, certains s'en sont donnés à cœur joie.

Un match de football, ce ne sont pas seulement des millions de téléspectateurs qui ont les yeux rivés vers leur écran cathodique, l'écharpe bleu-blanc-rouge autour du cou, les deux bras prêts à se lever en cas d'action soudaine.

C'est aussi, et c'est un sondage TNS Sofres qui le dit, 85% des téléspectateurs qui auront dans une de leurs mains un deuxième écran, soit un smartphone ou une tablette, afin de suivre ou de partager des liens, images et vidéos sur les réseaux sociaux.

Publicité

Pas étonnant donc de dénicher certaines perles sur les réseaux sociaux, avant comme après le match entre la France et le Honduras. De l'absence des hymnes nationaux aux tweets cryptiques de Paul Pogba.

Des hymnes en berne

Le premier match de l'Équipe de France face au Honduras a été extraordinaire avant même qu'il n'ait commencé. Pour quelle raison ? La non communication des hymnes nationaux des deux pays avant le début de la rencontre. Ce qui a fait dire au twittos @roycod :

Publicité

À l'origine, un véritable couac du côté de la sono du stade. La FIFA a réagi sans trop prendre trop de risques :

La FIFA et le comité d'organisation local du Mondial sont vraiment désolés que le système audio pour les hymnes nationaux n'ait pas fonctionné convenablement pour jouer les hymnes du Honduras et de la France [...]. Nous sommes en train d'évaluer les causes de cette situation et en travailler pour régler le problème.

Un drapeau de corner façon Valbuena

Il a fallu d'une minuscule capture d'écran d'un écran de télévision (sorte de mise en abyme 2.0) pour qu'elle fasse le tour de Twitter : plus de 7000 retweets, près de 2000 favoris. Le sujet ? Mathieu Valbuena. Le ton ? L'humour noir. Le tweet ? "La mesure officielle de la FIFA pour un poteau de corner, c'est un Valbuena". Aie.

Publicité

Des tweets en pagaille

Au cours du match France-Honduras, ce sont près de 540.000 tweets qui ont été partagés, dont 480.000 dans la langue de Molière. Il y a même eu un pic de 95.212 tweets lors du deuxième but de Karim Benzema, devant les 92.155 tweets échangés après l'expulsion du milieu du Honduras Palacios.

Certains n'avaient parfois, évidemment, aucun rapport avec la teneur du match :

Publicité

Mais cette flopée de messages n'est rien face à l'avalanche de tweets lors de la rencontre entre les Pays-Bas et l'Espagne : 8,3 millions de messages au cours du match avec un pic à 183.000 en une minute, selon les informations de Twitter.

À noter aussi que Twitter est aussi le réseau social dont les utilisateurs sont les plus enclins à copier-coller les blagues des autres. En témoigne cette capture d'écran :

Zlatan, toujours là

Même si la Suède ne participe pas à cette Coupe du Monde 2014 qui se déroule au Brésil, des supporters français n'ont pas hésité, avec une bonne dose d'humour, à faire part lors du match contre le Honduras de leur tristesse quant à l'absence de Zlatan Ibrahimović.

À l'aide d'une banderolle "Zlatan, tu nous manques".

Paul Pogba l'enthousiaste

Après la victoire de l'Équipe de France, tous les joueurs, de Benzema à Debuchy, se sont empressés de faire des selfies dans le bus, jusqu'à l'overdose. C'était sans compter les messages de Paul Pogba, dont les images partagées hésitent entre Paint sur Windows 95 et surréalisme indé.

Vous avez rien compris ? Nous non plus.

Par Louis Lepron, publié le 16/06/2014

Pour vous :