AccueilÉDITO

"Le footballeur masqué", le joueur qui fait trembler le foot français

Publié le

par Rachid Majdoub

Dans son livre paru ce jeudi 22 janvier, "le footballeur masqué" raconte les coulisses du foot français. Sexe, alcool, drogue, magouilles... ses révélations font trembler le microcosme footballistique hexagonal. Quant à son identité, elle n'est peut-être plus un secret.

Première partie de la couverture du livre <em>Je suis le footballeur masqué - Dans les coulisses du foot français</em>

Mais qui peut bien se cacher derrière cette ombre ? On sait qu'il s'agit d'un footballeur français. On sait également qu'il a écumé la Ligue 1 (ou D1 à son époque), dès les années 90. Pourquoi cette période ? Car le joueur l'évoque souvent dans son livre, paru aujourd'hui en librairie chez Hugo Sports, et intitulé Je suis le footballeur masqué - Dans les coulisses du foot français.

C'est ce livre, qui fait trembler le monde du ballon rond hexagonal. Un ouvrage qui raconte les coulisses du foot français, et surtout ses frasques. Drogue, alcool, femmes, sexe, petits arrangements... le microcosme footballistique y est mis à nu. Des sujets tabous sont évoqués : ceux que les médias traditionnels ne peuvent atteindre.

Et c'est bien évidemment à visage couvert que le "footballeur masqué" témoigne. Il ne prendrait pas le risque de se mettre la profession à dos, même si on peut facilement lire entre les lignes de son récit qu'il est aujourd'hui retraité, loin des terrains, et bien plus...

Et le dieu du football sait que son action n'est pas sans risques : l'auteur-footballeur s'expose à de nombreux tacles de la part de ses anciens adversaire et/ ou coéquipiers. Il a même confié à l'éditeur de son bouquin avoir "vraiment les jetons", a déclaré ce dernier à 20 Minutes, ajoutant qu'"il y a des mecs qui vont vouloir se le faire". Une peur qui date d'il y a un mois. Aujourd'hui, le footballeur "se marre", selon son éditeur. Et cela se ressent sur le compte Twitter qu'il a créé :

Extraits

Depuis décembre 2014, Le Point publie quelques extraits de l'ouvrage qu'il avait réussi à se procurer. De Mathieu Valbuena, ancien footballeur de l'Olympique de Marseille et international français qui évolue aujourd'hui au Dynamo Moscou, aux relations entre joueurs et entraineurs, le milieu du ballon rond français en prend pour son grade.

Seconde partie de la couverture du livre <em>Je suis le footballeur masqué - Dans les coulisses du foot français</em>

Voici quatre extraits du livre :

1 - Il y a des magouilles, bien sûr. Des déviances. Il te manque un match pour toucher telle ou telle prime, tu demandes à l'entraîneur de te faire jouer. Il peut te faire rentrer à dix minutes de la fin dans un match gagné d'avance parce que ça va te permettre de décrocher ta prime. Tu peux même t'entendre avec l'entraîneur et lui reverser une partie de la prime. Beaucoup d'entraîneurs ont fait ça.

2 - OK, imaginons que tu brilles à l'entraînement et que ça te permette d'avoir ta place de titulaire. Tu es en transe, ça y est, tu vas avoir ton coup d'envoi. Oublie jamais : l'important, c'est le match, débuter. Être bon ce soir-là. Pas avant. C'est comme pour le cul. La fille est mannequin, enfin elle dit qu'elle l'est. Elle est assez bonasse pour qu'on y croie, en tout cas. Elle a l'air pas trop idiote en plus. Ça ressemble à un dossier haut de gamme.

Tu l'emmènes dans un bon resto, enfin un truc à la mode, pas un gastro, ça sert à rien. Tu fais péter un smic en champagne, tu la ramènes en Ferrari et tu files dans la suite d'un palace, elle commence à t'entamer dans la voiture, et là, au moment de lâcher la bagnole au voiturier, t'es tellement à bloc que tu trempes ton calbar Versace. T'as joué le match avant. Qu'est-ce qui se passe ? Tu la revois ? Elle te rappelle ? Pour faire ta lessive ? Tu t'es raté comme une grosse merde. Le foot et la baise, c'est pareil.

3 - Le matin je me réveillais avec une gueule de bois atroce sans un gramme d'alcool dans le sang. Les capotes pleines, sans avoir pris le moindre plaisir et amnésique sur le fait d'en avoir donné. C'était aussi misérable que grisant. Prendre, consommer, jeter, et ne rien donner surtout. DSK aurait pu être footballeur.

4 - Valbuena, s'il n'est pas dans un carré VIP, soit on ne le voit pas et il se fait piétiner, soit on lui dit : "Eh, mon grand, reviens l'aprèm, y a des spécial ado." Chaque fois que je le croise en boîte, j'ai l'image de lui dans son Hummer. Un Playmobil dans un poids lourd.

Pour la référence à la petite taille du milieu de terrain français, c'est du gratuit. De la rancoeur envers lui, visiblement. Pour son "addiction" aux boîtes de nuit, rien de surprenant. Mathieu "Petit vélo" Valbuena fréquente les clubs, et pas besoin d'un livre pour le savoir.

Cependant, l'anonyme a l'air de bien le connaître, ou du moins l'avoir côtoyé. Auraient-ils joué dans la même équipe ? Possible, car le nom du "footballeur masqué" n'est peut-être plus un secret.

Le footballeur (dé)masqué ?

Si l'on en croit certains indices sur sa possible identité, oui, l'auteur de ce livre aurait évolué à l'Olympique de Marseille, durant la même période que Valbuena. Le temps de deux saisons, de 2009 à 2011 exactement, sous l'ère Didier Deschamps. Le temps aussi d'être champions de France ensemble, en 2010, après avoir remporté la même année la Coupe de France.

Lui-même a lancé quelques informations sur sa carrière : il aurait joué en France, de Paris à Marseille en passant par Lille et Lyon (ces deux derniers clubs n'ont cependant jamais accueilli le joueur en question), et à l'étranger, entre Chelsea et la Russie (pareil que pour Lille et Lyon, celui que l'on suppose être le "joueur masqué" n'y a pas évolué, à défaut du Besiktas en Turquie et de West Ham en Angleterre).

Aucun joueur n'a foulé la pelouse de tous ces clubs. Logique, l'homme le plus wanted de la planète foot française n'allait quand même pas installer le doute sans laisser au passage quelques fausses pistes. Il suffit de lire le prologue de son livre : "la biographie du footballeur masqué comporte de nombreux pièges". Il se définit par ailleurs comme "un grand black", et là, ça colle au physique du mec soupçonné.

Vous l'avez ? Allez, devinez : il serait "black" et "grand" de taille, aurait évolué au Paris Saint-Germain pendant dix ans et occupé le poste de milieu défensif, porterait le même nom qu'un certain Djibril, aurait été consultant pour beIN Sport une fois retiré des terrains... Il s'agirait de, il s'agirait de, il s'agirait de :

Haut les mains Édouard Cissé, les regards sont braqués sur toi.

Édouard Cissé. Mais rien n'est sûr, même si quelques pistes plus sérieuses mènent à lui. Dans son livre, il parle beaucoup de ses expériences au PSG, où il était d'ailleurs soupçonné d'être la taupe du vestiaire. Un lot d'autres anecdotes menant à son identité a été analysé par Europe 1, de ses petites histoires sur l'AS Monaco où il a évolué à ses références sur des joueurs et entraineurs (dont Didier Deschamps) qu'il a connus en club en passant par les nombreuses descriptions qu'il avance sur sa personne.

Avant Europe 1, c'est le JDD qui a été le premier à révéler sa plausible identité. Le journal évoquait le 18 janvier dernier une coïncidence assez troublante :

Un passage sur les jeux vidéo où le footballeur masqué détaille un épisode de vestiaire et les mots d'un entraîneur en Russie. Exactement la même anecdote que celle racontée (en Turquie) par un certain Édouard Cissé dans une chronique du 10 février 2012 sur le site Rue89 !

The Secret Footballer

Il semble donc qu'Édouard Cissé se soit grillé lui-même. Si c'est bien lui et pas un autre joueur qui aurait pris un malin plaisir à glisser des références menant à l'ancien milieu – talentueux au passage –, il n'aura donc pas connu la même histoire qui l'a inspiré, celle d'un footballeur anglais qui a retourné le monde du foot british.

Outre-Manche, un ancien joueur de Premier League dévoilait entre 2011 et 2013, d'abord par le biais de tribunes publiées dans le Guardian, puis à travers deux livres au fort succès commercial, les coulisses du championnat anglais. Ses révélations avaient pris tellement d'ampleur que même un site internet pour le démasquer avait été créé, sur lequel il était possible de voter pour "le" suspect numéro 1, parmi une liste de huit candidats.

Jusqu'à ce qu'une chaîne danoise parvienne à piéger le joueur en question. Lors d'une interview astucieusement menée, le journaliste Kian Fanoudi a éliminé un à un tous les candidats potentiels au titre du joueur le plus recherché d'Angleterre, en utilisant tous les indices recueillis dans le livre du "secret footballer". Élimination après élimination, il parvient à aborder un sujet anodin sur la jeunesse du joueur face à lui, qui se prend les pieds dans le filet. Dave Kitson, attaquant d'Oxford United, était alors démasqué.

En France, le voile n'a pas encore été officiellement levé sur la véritable identité du joueur anonyme. Malgré ces nombreuses pistes, docteur Édouard et mister Cissé peut continuer à dormir sereinement... car seul le "footballeur masqué" est à même de montrer son véritable visage.

Et puis, Édouard aux pieds d'argent serait-il aussi bête que ça ? Lui qui avait une certaine intelligence de jeu. Lâcherait-il autant d'informations sur son passé, ses habitudes, ses fréquentations ? Pas si facilement. Et si ces lignes venaient vraiment d'un autre joueur, d'un type qui en voudrait tellement à Cissé qu'il serait prêt à se faire passer pour lui pour l'installer avec finesse sur une civière ? Certaines déclarations sont tellement grosses qu'elles pourraient répondre affirmativement à cette hypothèse. Une question à laquelle le footballeur vient de répondre.

Édouard Cissé dément être "le footballeur masqué"

Quelques heures après la sortie de l'ouvrage, voilà qu'Édouard Cissé dément vivement les rumeurs et accusations dont il est la cible. C'est à travers une tribune, que le site Goaleo lui a accordée, que le joueur vient de s'exprimer. Il récuse être l'auteur de la biographie, et affirme en vouloir à son auteur anonyme de l'avoir mis dans cette inconfortable position :

Un livre est paru décrivant un joueur qui me ressemble, très fortement. Un joueur qui balance sur sa carrière sportive et des anecdotes parfois douteuses mais le tout... masqué. Je le dis pour que les choses soient claires : NON JE N'AI PAS ÉCRIT CE LIVRE.

Cher Footballeur masqué, pourquoi truffer ton livre d'autant d'indices emmenant à la conclusion que ce serait moi ? Je peux comprendre le concept du livre, mais pourquoi te cacher derrière mon identité ? Surtout que ton livre est une pale copie de la version anglaise. En effet, notre ami britannique inconnu n'usurpait pas l'identité d'un autre.

Je te conseille donc de lire le livre de Jacques Salomé "Le courage d'être soi". Je ne chercherai pas à savoir si nous avons été coéquipiers, concurrents, adversaires : je ne te chercherai tout simplement pas. Edouard Cissé.

À vos paris.

À voir aussi sur konbini :