AccueilÉDITO

Des feux tricolores au sol pour sauver les accros au smartphone

Publié le

par Théo Mercadier

Une ville hollandaise n'a pas hésité à faire installer des feux de signalisation par terre pour éviter les accidents.

Plus besoin de lever le nez pour traverser ! Pour permettre à ses administrés de ne rien rater de l'activité foisonnante de leur smartphone sans risquer leur vie à chaque coin de rue, la petite ville hollandaise de Bodegraven a décidé d'employer les grands moyens. Résultat, l'un de ses carrefours les plus empruntés est maintenant équipé de feux tricolores... au sol, synchronisés avec les feux habituels. Le smartphone addict pourra ainsi rester les yeux rivés sur son écran tout en étant tenu au courant qu'il ne doit pas traverser, sous peine de se faire faucher par un semi-remorque lancé à 50km/h. Pratique.

À première vue, l'initiative peut vous paraître légèrement désespérante : "Au secours 2017, les gens sont vraiment devenus débiles." Peut-être, sauf qu'il y a une chance sur deux pour que vous fassiez partie des "gens" en question : une étude menée par Ford a récemment démontré que 53 % des Français ont la fâcheuse habitude de traverser sans lâcher leur écran des yeux, même en dehors des passages piétons. Des chiffres alarmants vérifiés dans toute l'Europe (57 % des Européens) et qui ont poussé la mairie de Bodegraven à prendre ces dispositions drastiques.

"Les réseaux sociaux, les jeux, WhatsApp et la musique sont des sources de distraction majeures", explique un conseiller municipal de la ville. À l'inverse, certains détracteurs estiment que le dispositif ne fait qu'encourager les gens à rester fixés sur leur smartphone : "Vous récompensez une mauvaise habitude", accuse ainsi un porte-parole de l'agence de sécurité routière néerlandaise.

À ce que l'on sache, aucune installation similaire n'est pour l'instant prévue en France. Alors si vous n'êtes toujours pas convaincu de l'utilité de décrocher quelques secondes de votre conversation avec bae, on vous invite à jeter un œil à ce petit clip de prévention réalisé par nos voisins suisses.

À voir aussi sur konbini :