Festival du kebab à Béziers : "Il faut se foutre de la gueule de Ménard, c'est tout ce qu'il mérite"

Vous avez peut-être coché "J'y vais" sur cet événement Facebook prévu le 5 mai 2016. On a interviewé le créateur de ce festival international fictif, à la fois trolling bien senti et geste politique contre le maire de Béziers.

murmsk321 / Instagram

murmsk321 / Instagram

Plus de 37 000 participants confirmés, 43 000 "intéressés" et 54 000 en attente de réponse. Le festival international du kebab à Béziers, création d'un internaute après les propos xénophobes du maire Robert Ménard sur les kebabs, fait le plein. La présentation de l'événement Facebook auquel vous participez peut-être, très second degré, est savoureuse. Elle laisse croire que l'initiative incombe au maire de la ville, ce qui est évidemment faux :

Publicité

La ville de Béziers se propose d'accueillir le premier festival international du Kebab / Grec / Gyros / etc... Venez passer une journée placée sous le signe de la sauce blanche / harissa / samouraï, écouter de la musique et faire de la danse orientale, découvrir des kebabs végétariens (spéciaux pour les cantines scolaires), participer au concours de dégustation de kebab... Une grande fête populaire et fraternelle qu'ont accepté d'organiser avec nous la mairie de Béziers et son Maire que l'on remercie chaleureusement.

A l'origine de ce pied-de-nez, le directeur de création Baptiste Fluzin. Vendredi 30 octobre, il propose dans un tweet de créer un festival international du kebab, "juste pour faire chier". Il associe finalement le geste à la parole, crée l'événement Facebook en choisissant la date du 5 mai et attire en quelques heures des milliers de curieux.

Publicité

Contacté via Twitter, Baptiste Fluzin nous explique sa démarche, entre trolling potache et geste politique.

Avec ce festival, j'ai voulu contrarier Robert Ménard, dont les frasques sont régulièrement relayées dans les médias sans que soit souligné leur ridicule ou leur absence de fondement. En l'occurrence, il me semble que seuls Les Décodeurs du Monde.fr ont vérifié le nombre réel de kebabs à Béziers. L'indignation ne suffit pas, il faut vraiment se foutre de sa gueule. C'est tout ce qu'il mérite.

"Si des gens veulent spontanément aller à Béziers le jour J, pourquoi pas"

"Pas très surpris" par le succès de ce festival en ligne ("Le LOL et le côté provoc', ça fonctionne souvent, pourvu que ce soit shooté dans la bonne fenêtre temporelle"), le directeur de création se trouve désormais face à un dilemme : ce festival improvisé doit-il prendre vie IRL ? Pour l'instant, la réponse est plutôt non.

Publicité

Je ne suis pas sûr d'organiser vraiment quelque chose, même si je laisse planer le doute pour faire chier Ménard. Je n'ai pas envie d'être responsable légal de l'événement. Après, si des gens veulent spontanément aller à Béziers le jour J pourquoi pas. L'important, c'est que cela reste bon esprit. Car beaucoup de fachos n'attendent qu'une chose : que ça puisse dégénérer.

L'incertitude est d'autant plus grande que d'ici au 5 mai, Robert Ménard a tout le temps nécessaire pour sortir une autre énormité qui éclipserait cette séquence kebab... Une chose est sûre, en cas de rassemblement défendant la culture salade-tomate-oignon, toutes les sauces seraient représentées. Même si sur ce point, Baptiste Fluzin a sa petite chouchoute : "Sauce blanche harissa, avec un peu de mayo sur les frites chef."

Par Ariane Nicolas, publié le 03/11/2015

Pour vous :