AccueilÉDITO

Qui sont les jeunes finalistes du festival de Hyères ?

Publié le

par Naomi Clément

Comme chaque année depuis 1985, le Festival international de mode et de photographie à Hyères valorise les créateurs et photographes de demain. Voici les candidats sélectionnés pour la 32e édition de ce prestigieux concours, qui se tiendra du 27 avril au 1er mai prochain.

Une photo signée Nancy Newberry, sélectionnée pour cette 32e édition du festival de Hyères. (© Nancy Newberry)

Le Festival de Hyères, dont l'influence n'a cessé de grandir au fil des ans, est aujourd'hui l'une des manifestations les plus incontournables des sphères de la mode et de la photographie. Et pour cause : véritable dénicheur de talents, cet évènement annuel encourage et soutient, à l'aide de nombreux prix et dotations, les jeunes stylistes, photographes et, pour la première fois cette année, créateurs d'accessoires de mode. Parmi les noms jusqu'ici couronnés par cette compétition, on peut citer celui du duo néerlandais Viktor and Rolf (distingué en 1993), du photographe suisse Yann Gross (2010) ou encore de la créatrice française Léa Peckre (2011).

Après avoir passé un revue un peu plus d'un millier de candidatures en provenance des quatre coins du monde, le Festival international de mode et de photographie à Hyères, dirigé par Jean-Pierre Blanc et présidé par Pascale Mussard, dévoile aujourd'hui les finalistes qui composeront sa 32e édition, qui se tiendra du 27 avril au 1er mai prochain.

Une mode venue de Chine, de Finlande, de Nouvelle-Zélande ou de Corée

Cette année présidé par Bertrand Guyon, directeur du style de la maison Schiaparelli, le jury du concours de mode a sélectionné dix finalistes de huit nationalités différentes : Danial Aitouganov (Pays-Bas) ; Hermione Flynn (Nouvelle-Zélande) ; Gesine Försterling (Allemagne) ; Hyunwoo Kim (Corée du Sud) ; Maria Korkeila (Finlande) ; Marianna Ladreyt (France) ; Vanessa Schindler (Suisse) ; Marine Serre (France/Belgique) ; Lotte Van Dijk (Pays-Bas) ; Fuhong Yang (Chine).

Pour donner vie à leurs vêtements (et souligner davantage l'étroite relation entre mode et photographie), les organisateurs ont fait appel à la photographe française Louise Desnos. Lauréate du Festival de Hyères en 2016, prochainement diplômée de l’École nationale supérieure des arts décoratifs, cette dernière a pour l'occasion créé une série très graphique, marquée par un bleu nuit, dans laquelle s'entremêlent les corps immobiles des mannequins François Chaignaud, Valentin Puyau et Jacob Bird, décrit par i-D magazine comme "le visage polymathe du XXe siècle".

Une silhouette créée par la styliste française Marine Serre. (© Louise Desnos pour le festival de Hyères)

Dix photographes aux univers singuliers

Du côté du concours de photographie, le jury, dont Tim Walker est le président, s'est réuni le 25 janvier dernier à Paris pour élire les grands finalistes de cette compétition. Comme pour le concours de mode, dix noms ont été retenus : Nolwenn Brod (France) ; Cordula Heins et Caroline Speisser (Allemagne) ; Daragh Soden (Irlande) ; Lucie Khahoutian (Arménie) ; Themba Mbuyisa (Afrique du Sud) ; Nancy Newberry (États-Unis) ; Sofia Okkonen (Finlande) ; Roos Quakernaat (Pays-Bas) ; Luis Alberto Rodriguez (États-Unis/Suède)  et enfin Paul Rousteau (France).

Nos favoris ? Deux femmes : Nancy Newberry, dont les images oniriques brisent les stéréotypes attachés à sa terre natale, le Texas, et Daragh Soden qui, à travers sa série Young Dubliners, dresse le portrait de la jeunesse fougueuse de Dublin.

Photo tirée de la série <em>Smoke Bombs and Border Crossings</em> de Nancy Newberry. (© Nancy Newberry)

Pour la première fois, un concours d'accessoires de mode

Dernier grand axe du festival de Hyères : le concours dédié aux créateurs d'accessoires de mode, qui voit le jour pour la première fois cette année. Le jury de cette section, présidé par le créateur Pierre Hardy et composé, entre autres, du photographe Philippe Jarrigeon, a lui aussi retenu dix jeunes talents : Wendy Andreu (collection de sacs, France) ; Marina Chedel (collection de chaussures, Suisse) ; Alexandre Girard (collection de sacs, France) ; Christophe Lhote (collection de bijoux, France) ; Emma Montague (ollection de lunettes, Danemark/Australie) ; Noémie Nivelet (collection de bijoux, France) ; Mayeul Reignault (collection de bijoux, France) ; Thibaut Rodde et Sandrine Pachecus (collection de lunettes, France) ; Eeva Rönkä (collection de bijoux, Finlande) ; et Sofya Samareva (collection de chapeaux, Kazakhstan).

En attendant de connaître les grands vainqueurs de cette 32e édition, qui recevront des prix décernés en collaboration avec de prestigieuses maisons de luxe comme Chanel, Chloé ou Elie Saab, les créations de ces trente candidats seront présentées lors d'une exposition collective qui s'installera prochainement à la villa Noailles de Hyères.

Une chaussure signée Marina Chedel, originaire de Suisse. (© Charles Negre pour le festival de Hyères)

Plus d'infos sur le site du Festival international de mode et de photographie à Hyères.

À voir aussi sur konbini :