Les femmes en surpoids ont moins de chances d'être recrutées que les autres

La grossophobie est un mal méconnu qui ronge nos sociétés. fb1-3

Désolé de casser la bonne humeur ambiante à quelques jours des vacances, mais on voulait vous dire de pas trop en profiter pour vous lâcher sur la bouffe, car apparemment votre poids peut avoir un impact sur vos chances d'être recruté. Surtout pour les femmes, en fait.

D'après une étude publiée le 7 septembre sur la plateforme Plos One, les femmes en surpoids auraient moins de chance d'être recrutées pour un emploi impliquant une relation client que les hommes en surpoids, ce qui tendrait à démontrer que les discriminations sur le poids et sur le genre sont enracinées dans les procédés d'embauche.

Publicité

L'expérience au cœur de l'étude a demandé à 120 participants de se mettre dans la peau de recruteurs, dans le cadre d'une session de recrutement et de choisir leurs candidats préférés parmi 40 profils aux qualifications égales. Les chercheurs ont grossi numériquement les photos de quatre hommes et quatre femmes.

Sans surprise, l'étude tendrait à montrer que les femmes sont les plus affectées par leur poids, tandis que pour les hommes, ça ne change rien, comme le souligne la conclusion :

"Un gain de poids mineur pour une femme à la recherche d' un emploi est un facteur négatif. Ces découvertes montrent assez clairement que les femmes sont désavantagées, par rapport aux hommes, par leur 'capital physique et sexuel'."

Publicité

Un problème universel

Le test ne proposant que des candidats blancs, on n'en saura pas plus sur les chances des candidats noirs ou issus d'autres minorités, même si on se doute du résultat .

Si cette étude a été conduite aux États-Unis, cette grossophobie existe également au Royaume-Uni, ou en France. Dans une étude de 2005 conduite au Royaume-Uni, des responsables des ressources humaines interrogés déclaraient qu'ils choisiraient plutôt une personne au poids normal qu'un candidat obèse à compétences égales. Mais il y a pire : un tiers de ces professionnels jugent l'obésité comme une raison valide pour ne pas recruter un candidat, 15 % pensent qu'un employé obèse aurait moins de chances de promotion et 10 % approuvent le fait de disqualifier un candidat à cause de son tour de taille — ce qui va à l'encontre de la loi.

Publicité

Faut-il rappeler que votre poids et vos compétences sont des choses différentes ? L'étude récente nous montre que les femmes travaillant dans le secteur des services sont plus susceptibles d'être discriminées en fonction de leur poids que leurs collègues masculins.

Alors qu'on parle beaucoup de la manière dont la société contraint les femmes à se présenter d'une certaine façon (être blanches et minces par exemple) cette étude vient apporter une pierre de plus à l'édifice, en montrant que celles qui n'entrent pas dans ces standards de beauté peuvent en souffrir professionnellement.

Par Olivia Cassano, publié le 11/10/2016

Copié

Pour vous :