featuredImage

Au Nigeria, une femme a créé le premier service d’ambulance aérienne d’Afrique de l’Ouest

Une initiative individuelle qui améliore considérablement la situation sanitaire de tout un pays.

11722663_1795406690685772_1140547947496111740_o

La docteure Olamide Orekunrin et son équipe (© FDN, via Facebook)

Il y a peu de gens qui décident d'aider les autres après avoir vécu un événement tragique. Mais la docteure Olamide Orekunrin n’est pas comme tout le monde : un jour, en vacances au Nigeria, elle a vu mourir sous ses yeux sa sœur de 12 ans, faute de service d’ambulance aérienne pour l’emmener à l’hôpital. Elle a alors décidé de quitter le Royaume-Uni pour s'installer dans ce pays et y créer un organisme médical d’urgence qu'elle a appelé FDN : Flying Doctors Nigeria ("les médecins volants du Nigeria").

Fondé en 2010, FDN est le premier service de ce type dans toute l’Afrique de l’Ouest, avec du personnel médical et des pilotes. Le siège de l’organisation est installé dans l’aéroport international de Lagos, et plusieurs stations sont dirigés par des médecins à travers le pays, pour la garantie d’une réponse la plus rapide possible sur tout le territoire.

Interviewée par le site d’information nigérian Bella Naija sur la tragédie qui l’a motivée à revenir au Nigeria pour créer FDN, Olamide Orekunrin raconte :

"C’était une période dévastatrice pour moi et j’ai commencé à me demander si ma place était en Angleterre à parler de la situation sanitaire en Afrique, ou si je devrais être en Afrique pour faire améliorer la situation."

Aujourd’hui, sept ans après la création de FDN, l’entreprise a connu une croissance impressionnante avec une flotte de plus de 20 avions et 47 employés (dont 44 médecins).

Vous pouvez en savoir plus sur FDN sur leur site Internet.

Traduit de l'anglais par Sophie Janinet

Par Konbini, publié le 29/03/2017