AccueilÉDITO

La famille d'une victime d'un accident de la route accepte de diffuser la vidéo du drame

Publié le

par Louis Lepron

La famille d'une victime d'un accident de la route a décidé de diffuser la vidéo du drame sur YouTube. Une initiative qui a un but : sensibiliser. 

"Attention : des spectateurs pourront trouver cette vidéo éprouvante. Cette séquence a été publiée avec l'accord et le soutien des familles des victimes". Voilà ce que l'on peut lire en ouverture d'une vidéo diffusée ce lundi 12 octobre sur YouTube et qui comptabilise plus de deux millions de visionnages.

À l'image, les rushs de mauvaise qualité tirés d'un smartphone. On est à la place du passager, sur une route d'Angleterre, dans le comté du Sussex. Pendant trois minutes, la route défile, vite, très vite. Sur le tableau de bord, l'aiguille parvient même à frôler les 140 km/h alors que l'on file sur une petite route de campagne. Jusqu'à l'accident.

L'écran devient noir, puis coloré, comme si le smartphone était tombé en dehors de l'habitacle de la voiture. Une voix, difficilement perceptible, se fait entendre. Il pourrait s'agir des secours : "Est-ce que vous m'entendez ?".

Cette vidéo, intitulée "Dramatic video of last moments of Crowborough fatal crash", a été diffusée par le compte officiel YouTube de la police de Sussex. Dans une Renault Clio, deux Anglais, âgés de 20 et 21 ans, qui ont perdu la vie. Le conducteur, qui n'avait pas le permis, avait, tout comme le passager, consommé de la drogue et des médicaments avant de prendre le volant. La voiture s'est crashée contre une église le 12 avril dernier.

Sur son site, la police de Sussex explique que la famille a bien voulu mettre en ligne ces images dramatiques et relate avec précision l'évènement : les drogues prises, les routes prises, le fait que les deux amis chantaient et riaient tandis que le conducteur, Kyle, la ceinture attachée, semblait donner une leçon de conduite à son ami Michael. Le téléphone a été retrouvé sous un arbre, quelques heures après l'accident.

La mère de Michael a ainsi déclaré :

Nous apprenons à nos enfants à dissocier le bien du mal. Nous les guidons et leur donnons des conseils en espérant qu'ils nous écoutent, et une fois qu'ils sont adultes, nous espérons qu'ils feront les bons choix. Regarder cette vidéo a été très perturbant, mais j'espère qu'elle pourra avoir une influence positive, en montrant aux jeunes ce qui pourrait leur arriver.

Et de conclure :

Si tout cela permet à des personnes de ne pas reproduire la même erreur, alors on pourra dire que du bien a été fait par le visionnage de cette vidéo. J'espère qu'elle aura un impact sur les jeunes et qu'elle leur montrera que s'amuser un peu peut avoir des conséquences désastreuses.

À voir aussi sur konbini :