Fascinant et flippant : plongez dans vos données Facebook en 3D

Un étudiant en art américain a conçu un site peu ordinaire du nom de F∆CEWORLD. L'idée : naviguer dans les méandres de votre compte Facebook et voir vos données apparaître en 3D. 

On est comme dans un jeu vidéo PC de la première génération : le fond est kitsch, façon seapunk, et une multitude d'éléments s'offrent au regard. Pour se diriger dans cet océan de données, les commandes sont simples : la souris pour la direction et les touches "w", "s", "a", "r", "f" et "q" pour avancer, reculer, bouger vers la gauche et la droite ou tout simplement s'arrêter.

facebook

(Capture vidéo du site F∆CEWORLD)

Publicité

Ces éléments, rassemblés sur le site F∆CEWORLD, représentent votre vie sur Facebook : vos statuts, les images de profil de vos amis, les photographies que vous avez partagées et parfois même des vieux messages privés, tout y est. F∆CEWORLD ? Un site miroir du réseau social créé de toute pièce par un Américain un peu fou, Timothy Grover.

Cet étudiant en dernière année à la School of The Art Institute de Chicago n'a pas attendu de recevoir son BFA ("Bachelor of Fine Arts", un diplôme universitaire dans le domaine de l'art et de l'audio-visuel aux États-Unis et au Canada) au printemps prochain pour concrétiser ses projets.

Avec F∆CEWORLD, il nous emmène dans l'enfer virtuel de nos souvenirs, bien réels.

Publicité

Faire le lien entre un réseau social et une recherche en 3D

Spécialisé dans l'alliance entre art et technologie, Timothy Grover s'est amusé sur son temps libre à mettre en relief nos données publiées sur Facebook.

Contacté par Konbini, il s'explique :

Le site est le résultat d'un concept auquel j'ai pensé lorsque j'étais en train d'expérimenter à la fois un moteur de recherche en 3D et des applications pour des réseaux sociaux. Ce faisant, j'étais curieux de voir si je pouvais connecter les deux.

Publicité

Pour Timothy Grover, l'idée est de voir le réseau social de Mark Zuckerberg sous un autre angle :

Facebook est structuré à l'aide d'une navigation spécifique. En mettant constamment à jour la présentation de sa page mère, il s'est concentré sur l'information en temps réel. Cependant, c'est une infime partie de son fonctionnement. Avec ce site, je voulais donner l'opportunité aux utilisateurs une manière alternative de naviguer dans leurs données.

(Capture vidéo du site F∆CEWORLD)

Publicité

N'ayant jamais réalisé d'interfaces en 3D ni codé façon WebGL et encore moins travaillé sur une API (ou "interface de programmation", API voulant dire "Application Programming Interface") Facebook, son projet lui a pris beaucoup de temps et d'efforts. Le fonctionnement de F∆CEWORLD est, de sa bouche, à la fois simple et métaphorique :

Quand des utilisateurs se connectent sur F∆CEWORLD à l'aide de leur compte Facebook, certains composants de leur profil sont accessibles et transformés en objets 3D qui vont peupler un vaste paysage marin. Leurs amis sont représentés à l'aide d'un cube qui comporte une image de profil. Enfin, chaque page aimé par l'utilisateur est métamorphosée tel un object circulaire avec la photo de couverture dans le cadre.

Avoir conscience de sa présence virtuelle

En 2013, le thème des données privée des internautes aura été au centre de nombreuses polémiques, des affres de la NSA à la publication de données par Facebook en passant par le piratage de millions de comptes Snapchat. Mais Timothy Grover ne voulait pas avec son site entrer dans "le débat politique de l'accès aux données personnelles".

Il s'explique :

En créant F∆CEWORLD, je voulais me concentrer sur l'historique inhérent à Facebook. Le plus intéressant, c'est que la plateforme soit elle-même les archives de nos interactions sociales et personnelles. Tout ce que nous postons ou envoyons sur le réseau social de Mark Zuckerberg est sauvegardé et emmagasiné. Mais au regard de la nature "en temps réel" du réseau social, nous naviguons rarement dans notre historique.

D'après lui, "F∆CEWORLD est telle une capsule temporelle dans laquelle les utilisateurs ont la possibilité de découvrir eux-mêmes leur passé en ligne et comment leur présence virtuelle est perçue et préservée".

Le souhait de l'étudiant en art est d'élargir les fonctionnalités de son site en espérant "incorporer des aspects sociaux plus interactifs". Quoi qu'il en soit, si Facebook cherchait une version 3D, fascinante et transparente pour foutre la pétoche à ses utilisateurs, F∆CEWORLD en serait l'incarnation.

Par Louis Lepron, publié le 19/01/2014

Copié

Pour vous :