Facebook est capable de vous reconnaître de dos sur une photo

Facebook pouvait déjà identifier les personnes présentes de face sur une photo. Désormais, le réseau social pourra le faire même de dos. Que vous soyez d'accord, ou non.

Même les mecs de Fight  Club seront reconnaissables

Oui, même vous deux vous serez reconnaissables

Facebook savait déjà beaucoup de choses sur vous. La question de la vie privée est de plus en plus au coeur des débats secouant le réseau social, et la reconnaissance faciale y a toujours été pour beaucoup. Mais plutôt que de faire machine arrière, la firme a fait tout l'inverse, en présentant un nouvel algorithme capable d'identifier des individus, que leurs visages soient visibles... ou non.

Publicité

Il s'agit d'un programme encore expérimental, qui se baserait sur les cheveux, la silhouette, la façon de se tenir debout ou assis, et même les vêtements. Yann LeCun, chercheur français qui dirige le laboratoire d'intelligence artificielle de la firme, explique ainsi que "les gens ont des aspects caractéristiques, mêmes si vous les regardez de dos. Par exemple, vous pouvez reconnaître Mark Zuckerberg très facilement parce qu'il porte toujours un t-shirt gris."

83% de succès sur 40 000 photos testées

Bien qu'encore au stade d'essai, le dispositif a été présenté durant une conférence à Boston où il a été soumis à un test comprenant 40 000 photos de Flickr. Sur ces dernières, certaines présentaient des visages visibles, d'autres non, mais le programme a réussi dans 83% des cas à identifier les bons individus. Plus flippant encore, l'algorithme s'appuie sur le deep learning, c'est à dire sur la capacité d'apprendre de ses erreurs automatiquement comme le cerveau d'un être humain grâce à des réseaux de neurones artificiels.

Une nouvelle qui colle bizarrement avec la sortie la semaine dernière de l'application Moments, qui permet d'échanger en privée des photos avec des amis Facebook, et qui utilise l'algorithme de reconnaissance faciale de la maison-mère afin de faire des suggestions. On voit mal ce nouvel outil ne pas s'incruster dans le dernier bébé de Zuckerberg. Flippant vous avez dit ?

Par Arthur Cios, publié le 25/06/2015

Copié

Pour vous :