AccueilÉDITO

Vers une reconnaissance faciale parfaite sur Facebook ?

Publié le

par Théo Chapuis

Facebook compte bien continuer la bataille sur le terrain de la reconnaissance faciale. Présenté dans un post de blog sur la version US du réseau social, trois chercheurs, aidés par un scientifique de l'université de Tel Aviv, expliquent comment ils sont parvenus à atteindre un taux de reconnaissance de 97,25 %. La moyenne humaine s'établirait... à 97,53 %.

L'équipe aurait travaillé sur plus de 4 millions de photos compilant une base de données de 4 000 personnes. Bien que compliqué à réaliser, le principe est simple à comprendre : afin de vous reconnaître, l'algorithme modélise votre portrait en 3D à partir d'une photo. Le système peut ainsi orienter le visage dans le sens voulu pour le placer face à l'objectif.

Facebook vous offre un exemple avec la trombine de Sylvester Stallone.

Le fonctionnement de DeepFace expliqué point après point (Crédits image : Facebook)

120 millions de paramètres sont alors nécessaires à l'analyse de DeepFace, avant de comparer les résultats au stock contenu dans la base de données... soit la limite du robot : s'il ne vous connaît pas encore, il ne ne peut pas vous reconnaître. Et donc pas vous tagguer. Bien que depuis le début de votre présence sur Facebook, vous soyez de moins en moins nombreux à ne JAMAIS vous être fait tagguer, même à votre insu, par une infâme connaissance.

Une présentation fin juin

Tout cela reste au stade de l'expérimentation. C'est fin juin, lors de la Computer Vision and Pattern Recognition de Columbus (Ohio) que Facebook compte présenter une version définitive et applicable de cette arme de destruction massive de la vie privée.

Aujourd'hui, Facebook est déjà capable de vous proposer de tagguer vos amis une fois que vous uploadez une photo. Pour l'instant, la rudimentaire reconnaissance faciale se bornait à calculer la distance entre les yeux du sujet, mais aussi entre le nez et les yeux. DeepWatch pourrait bien s'avérer être un outil bien plus impressionnant... et plus menaçant pour la protection de la vie privée sur les réseaux sociaux.

Un autre système de reconnaissance faciale nous avait tapé dans l'oeil. Son nom ? Uniqul, projet finlandais dévoilé fin juillet 2013 et dont nous vous parlions ici. L'idée ? Utiliser la reconnaissance faciale pour payer ses achats. Bienvenue dans un monde où bientôt, la reconnaissance faciale et digitale vous fera oublier les mots de passe et beaucoup d'autres choses. Par exemple, en étant eux-mêmes des mots de passe. Bigre.

À voir aussi sur konbini :