Sur Facebook, Mark Zuckerberg relève un défi et en lance un à Bill Gates

Ce mercredi 13 août, Mark Zuckerberg, patron de Facebook, a relevé un défi. Pour la bonne cause.

Les phénomènes viraux de neknomination ou de "nek-immolation" qui se tiennent sur Facebook semblent avoir franchi une nouvelle frontière, et plus seulement celle de l'idiotie. Le fondateur du réseau social, Mark Zuckerberg, s'est soumis ce mercredi 13 août à une nomination : celle de Chris Christie, gouverneur du New Jersey.

Le patron américain devait se mettre la tête sous une avalanche de glaçons. Gain de cause a été obtenu : face caméra, Mark Zuckerberg a relevé le défi, publiant il y a une dizaine d'heures son "exploit" sur... (roulements de tambour) Facebook.

Publicité

Le patron du réseau social a ensuite, comme le veut la tradition des nominations, mentionné plusieurs personnes, et pas des moindres, pour qu'elles s'emparent à leur tour du challenge : Bill Gates (fondateur de Microsoft), Sheryl Sandberg (directrice des opérations de Facebook) et Reed Hastings (directeur de Netflix).

Derrière cette vidéo, le soutien d'une cause et en particulier à une association, la fondation ALS, qui lutte contre la maladie de Charcot, ou sclérose latérale amyotrophique. Si Bill Gates ne relève pas le défi, il devra faire un don à l'association - ou les deux, comme le souligne Mark Zuckerberg dans son post Facebook. Le créateur de Microsoft a en tout cas 14 heures devant lui.

Publicité

-> À lire : #FireChallenge ou l’inquiétant concept de “nek-immolation”

Par Louis Lepron, publié le 14/08/2014

Pour vous :