AccueilÉDITO

Vous ne vous sentirez plus jamais gros sur Facebook

Publié le

par Aline Cantos

#Fatisnotafeeling, Change.org

Après de nombreuses plaintes, Facebook a retiré l'humeur "feeling fat" (se sent gros), accompagnée d'un émoticône enrobé.

Alors que les statuts Facebook permettent d'ajouter des "émotions" aux posts, l'humeur "feeling fat" (se sent gros) accompagnée d'un émoticône enrobé a déplu à des milliers d'utilisateurs. En effet, cette dernière a suscité de nombreuses réactions à cause d'une potentielle incitation aux troubles alimentaires.

Avec plus de 16 000 signataires, la pétition visant à faire supprimer le "feeling fat" incriminé semble enfin avoir abouti puisque Facebook a confirmé en date du 10 mars la suppression de l'émoticône fauteur de trouble.

"Nous allons supprimer "feeling fat" de la liste d'options" a affirmé le réseau social en réponse à la mobilisation sur Change.org.

Ce sont des milliers d'internautes qui s'étaient mobilisés contre l'option de Facebook, lançant ainsi le hashtag #FatIsNotaFeeling, suggérant que le fait d'être gros n'est pas un sentiment contrairement à ce que pouvait laisser penser le réseau social.

Feeling fat, feeling ugly

Il faut dire que les associations comme les particuliers se sont soulevés contre ce phénomène. Endangered bodies, une organisation internationale luttant contre les diktats physiques, a d'ailleurs lancé la pétition qui a finalement obtenu gain de cause. Pendant ce temps, sur les réseaux sociaux, les photos et démonstrations de soutien à l'initiative s'opposant à Facebook se sont multipliées.

Pourtant, si cette pétition a été ponctuée d'une victoire, il semble y avoir encore du chemin pour le réseau. "Feeling ugly" (se sent moche) résiste parmi les options proposées par le site. Le réseau social est encore bien loin de la "body positivity" qui consiste à répandre une image positive du corps, affranchie des normes qui lui sont imposées, quel que soient son poids, quelle que soit son apparence.

À voir aussi sur konbini :