AccueilÉDITO

Facebook ajoute des filtres et des masques dans les conversations vidéo de Messenger

Publié le

par Thibault Prévost

Lundi 26 juin, le réseau social a dévoilé de nouvelles fonctionnalités pour sa messagerie, dans l’espoir de la rapprocher de Snapchat.

Vous êtes-vous déjà dit, pendant une conversation vidéo via Messenger, que vous aimeriez voir apparaître de fausses larmes sous vos yeux, un nuage de cœurs qui se dissolvent autour de votre visage, ou tout simplement discuter avec votre collègue déguisé en chien ? Non ? Bravo, vous êtes une personne sensée. Pour les autres, Facebook propose désormais toutes ces fonctionnalités dans son application Messenger, à partir d’aujourd’hui.

Au programme : les emojis "Réactions" – mais si, ceux qui permettent à l’entreprise de mieux vous connaître — intègrent donc le chat vidéo, tout comme un éventail de filtres (noir et blanc, colorisation, effets d’exposition de l’image) et les incontournables "masques" d’animaux et autres joyeusetés multicolores et acidulées pour saturer l’écran de votre interlocuteur. Et parce qu’il serait ballot que vos pitreries restent éphémères, vous pouvez désormais effectuer des captures d’écran durant vos conversations pour montrer à tous vos amis combien vous étiez drôle affublé(e) d’oreilles de lapin, le tout sous une pluie de cœurs et d’étoiles filantes.

Si tout cela sonne comme une sorte de cauchemar sous acide, c’est normal : le succès planétaire de Snapchat a changé la manière dont nous les plus jeunes conçoivent la communication, et les autres entreprises tentent comme elles peuvent de rattraper le convoi du cool qui file à toute berzingue – il suffit de voir comment tous les réseaux sociaux ont soudainement décliné leur propre version des "stories", par exemple. Sur le coup, cependant, Messenger prend carrément de l’avance sur son modèle, Snapchat ne proposant pas les masques en réalité augmentée pendant une vidéo live. Voilà donc la recette du nouveau Messenger : du Facebook, toujours, avec les emojis Réactions, une petite dose d’Instagram avec des filtres vidéo, et un bon gros glaçage de Snapchat avec des masques en réalité augmentée. Dit comme ça, ça fait un peu lourd, mais peut-être que dans quelques années, nous vivrons dans un monde où se déguiser en lapin avant un appel sera devenu une chose parfaitement normale. Non ?

À voir aussi sur konbini :