AccueilÉDITO

Selon une étude, le binge-watching peut tuer

Publié le

par Fanny Hubert

Pour la première fois, une étude scientifique démontre que le binge-watching provoquerait plus facilement des embolies pulmonaires. Le dernier épisode de Narcos peut bien attendre. 

Si vous n'avez pas encore fini <em>Breaking Bad</em>, attendez un peu et allez prendre l'air

Attention danger. Après avoir appris que le binge-watching favoriserait la dépression, voilà qu'une étude affirme que la pratique du gavage télévisuel favoriserait les embolies pulmonaires – soit l'obstruction d'une artère par un caillot – comme le rapporte The Independent. Les résultats de la recherche ont été dévoilés lors d'une conférence de la Société Européenne de Cardiologie à Londres et ils font un peu flipper.

Les personnes qui regardent la télévision pendant cinq heures d'affilée ont deux fois plus de risques de développer des caillots que ceux et celles qui restent devant leur écran pendant deux heures et demie ou moins. La menace d'une embolie pulmonaire fatale est encore plus élevée chez les 40-59 ans qui binge-watchent pendant une bonne partie de leur journée. Pour les addicts aux séries situés dans cette tranche d'âge, le risque est tout de même six fois plus grand.

Une première

L'étude, financée par le gouvernement japonais, a été menée sur 50 017 femmes et 36 007 hommes âgés entre 40 et 79 ans. Les participants ont été suivis pendant 18 ans. Au cours de l'expérience, 59 sont décédés d'une embolie pulmonaire. Les risques liés au binge-watching ont été calculés après avoir pris en compte d'autres facteurs comme l'hypertension, le diabète, le fait de fumer ou de boire et la masse corporelle.

Pour le Docteur Toru Shirakawa, qui travaille au département de médecine de l'université d'Osaka au Japon et qui est à l'origine de la recherche, ces résultats constituent une première :

Nous avions connaissance du lien entre rester assis trop longtemps et risquer de faire une embolie pulmonaire, mais c'est la première fois qu'une corrélation directe est établie entre le binge-watching et l'embolie pulmonaire.

En conclusion, il faut prendre les mêmes précautions quand on fait du binge-watching que lorsqu'on passe plusieurs heures dans un avion sans bouger. La solution ? Regarder vos épisodes de Game of Thrones sur un tapis roulant.

À voir aussi sur konbini :