AccueilÉDITO

Vidéo : éteindre le feu grâce au son, c'est désormais possible

Publié le

par Théo Chapuis

Deux étudiants américains ont mis au point un modèle d'extincteur qui n'éteint pas le feu à la neige carbonique, mais à la force des fréquences graves.

La machine inventée par Viet et Seth éteint le feu à la puissance des basses (Capture d'image)

Parfois, c'est pas de pot, la musique peut jeter un froid. Mais sachez également que le son a le pouvoir d'éteindre le feu. Littéralement. Viet Tran et Seth Robertson sont deux aspirants ingénieurs de l’université George Mason de l'Etat de Virginie. Ensemble, ils ont inventé un objet qui peut se porter comme un sac à dos, mais qui ne contient rien d'autre si ce n'est un large caisson de basses. La fonction de ce drôle de bidule : éteindre le feu par la simple émission d’ondes sonores à basses fréquences. Eh oui.

Ce sac pèse environ neuf kilos, a coûté aux étudiants environ 600$ (environ 560€) de leur propre poche et "au moins autant de tentatives" pour qu'il marche, comme le note un article sur le site de leur université. Désormais, leur invention fonctionne. Voyez plutôt.

Preuve que leur travail vient de loin, ils ont commencé par travailler sur les fréquences aigües, qu'ils pensaient plus susceptibles d'éteindre un incendie – avant de se rendre compte qu'il s'agit en fait des fréquences graves. Au cours de ses recherches, Viet Tran apprenait également que le département de recherche de l'armée américaine, le DARPA, travaillait sur la conception d'un tel outil. Il a donc décidé de le réaliser lui-même avec son partenaire Seth Robertson.

Leurs camarades, leurs professeurs... tous ont tenté de les dissuader devant le défi que représentait une telle invention. Sympa, leur professeur Brian Mark n'hésite pas à répéter les "encouragements" qu'il leur a prodigués : "Mon sentiment initial fut qu'ils n'y arriveraient pas. Certains étudiants choisissent un chemin sûr, mais Viet et Seth ont choisi celui à haut risque". Et ils ont bien fait : ils ont réussi à rendre concret, mais surtout à miniaturiser ce qui n'existait pour l'instant qu'au stade de projet chez des chercheurs militaires. Balaise.

Et maintenant ?

Mais quid des applications pratiques de cette découverte ? On imagine qu'elle pourrait aider les pompiers dans l'âpre combat livré contre les feux de forêt : monté sur un drone, cette machine qui éteint le feu à la force des infra-basses pourrait améliorer la sécurité des soldats du feu. Viet Tran ajoute que son gadget de super-héros pourrait être une solution pour combattre le feu en apesanteur : "dans l'espace, le contenu des extincteurs se répand partout. Mais les ondes sonores, elles, se dirigent sans gravité".

Viet Tran et Seth Robertson ont posé une demande de brevet provisoire. Maintenant, ils ont un an pour faire connaître leur invention, réaliser une étude de marché et déterminer si le brevet vaut la peine d’être reconduit. On souhaite à leur invention le meilleur avenir possible.