AccueilÉDITO

Aux États-Unis, une jeune mère de famille meurt en direct durant un Facebook Live

Publié le

par Bérénice Rebufa

© downloadsource.fr/Flickr

Une femme de 25 ans habitant dans l'Arkansas a fait un malaise en direct tandis qu'elle se filmait dans un Facebook Live. Son fils âgé d'un an et demi était à ses côtés.

© downloadsource.fr/Flickr

Keiana Herndon, une jeune femme de 25 ans est morte alors qu'elle se filmait en live sur Facebook, le 28 décembre dernier. Cette mère de deux enfants, habitant la petite localité d'El Dorado, dans l'Arkansas (États-unis), était une grande habituée des réseaux sociaux. Selon BFM TVKeiana Herndon chantait tranquillement devant la caméra, tandis que son jeune fils jouait à côté d'elle. Tout à coup, elle perd connaissance et commence à avoir du mal à respirer alors que son téléphone continue de filmer. Jeffrey Herndon, l'oncle de Keiana, a expliqué qu'il entendait l'enfant crier tandis que la jeune femme n'arrivait pas à reprendre son souffle.

Trente minutes après la chute de la jeune femme, un de ses amis est arrivé chez elle pour la secourir et a coupé la vidéo. Keiana Herndon a alors été transportée à l'hôpital, mais il était malheureusement déjà trop tard. Outre ces faits tragiques, le plus stupéfiant reste la réaction des internautes. Selon l'oncle de la jeune femme, "le nombre de vues est parti de 2 ou 3 pour atteindre un chiffre beaucoup trop élevé pour cette scène tragique".

Les proches de la jeune femme ont naturellement été très choqués. Interrogé par la chaîne de télévision locale KARK 4, le père de Keiana Herndon s'est indigné du manque de réaction des amis de sa fille : "C’est dingue d’imaginer que quelqu’un puisse voir ou entendre quelqu’un d’autre rendre son dernier souffle sans bouger de son canapé." "Aussitôt qu'elle est tombée et que le téléphone est parti en arrière, ils auraient dû faire quelque chose", a déclaré la demi-sœur de la jeune femme, Keishun Brown, au Daily News. La vidéo a depuis été supprimée de Facebook.

Selon la famille, la jeune femme souffrait d'un grave problème de thyroïde, mais très peu de gens étaient au courant de sa maladie. Keiana Herndon laisse derrière elle deux jeunes enfants. Pour les aider, ses proches ont ouvert une campagne participative sur Internet qui a déjà atteint plus de 7 000 dollars.

À voir aussi sur konbini :