Aux États-Unis, de plus en plus d'animaux sont soignés grâce au cannabis thérapeutique

Les entreprises qui proposent des traitements à base de cannabis thérapeutiques pour les animaux se multiplient et obtiennent des retours positifs.

jacob-ufkes

(© Jacob Ufkes/Unsplash)

Depuis la légalisation du cannabis dans certains États américain, les recherches traitant de ses effets bénéfiques sur la santé se multiplient, de son utilisation comme antidouleur ou pour optimiser la vue. Mais ses effets thérapeutiques ne seraient pas seulement efficaces sur les humains.

Publicité

Les animaux souffrent souvent des mêmes maux que nous : l’arthrose, les inflammations, les nausées, les tumeurs, l’anxiété, etc. Là où la médecine traditionnelle se révèle parfois impuissante, la marijuana offre une alternative naturelle pour calmer la douleur.

L’idée n’est pas, bien sûr, de faire fumer votre chien. Au contraire, le cannabis est dangereux pour les animaux, pouvant provoquer une dépression, des vomissements, de l’hypothermie, la perte de l’appétit ou même des comas.

Cependant, des produits infusés à la marijuana et dénués de THC peuvent être bénéfiques grâce aux effets du cannabidiol, un cannabinoïde présent dans le cannabis dont les applications thérapeutiques font l'objet de nombreuses recherches.

Publicité

Aux États-Unis, des entreprises comme VetCBD, Treatibles et Canna Companion proposent donc désormais des produits soigneusement dosés en fonction du poids de l’animal et de la pathologie dont il souffre.


Leurs sites Internet sont inondés de commentaires positifs. Lisa Mastramico, propriétaire d’une chatte de douze ans atteinte d’arthrose, a confié au New York Times :

"Quand je lui administré, elle n’a pas du tout paru défoncée. Elle ne s’est pas goinfrée et n’est pas tombée la tête la première dans son bol de nourriture. Elle sort plus, est plus sociable, elle veut être sur mes genoux et se faire caresser. Il y a une vraie différence."

Publicité

Selon le même article, les médicaments en question sont utilisés avec plusieurs types d’animaux domestiques : des chats, des chiens, des cochons, etc. Les traitements de ce type n’ont pas encore été approuvés par la FDA (Food and Drug Administration), les vétérinaires ne les prescrivent donc pas pour l'instant.  Cependant, les utilisateurs qui en ont acheté auprès des entreprises spécialisées sont extrêmement satisfaits et c'est une tendance qui se développe rapidement aux États-Unis et au Canada.

Traduit de l’anglais par Sophie Janinet

Par Justina Bakutyte, publié le 05/12/2016

Pour vous :