AccueilÉDITO

Une escrimeuse italienne agite le drapeau européen sur le podium

Publié le

par Arthur Cios

Un acte passé quasi inaperçu et pourtant franchement symbolique.

Si Elisa Di Francisca n'a pas réussi à garder son titre olympique au fleuret, l'escrimeuse italienne a fait parler d'elle pour un tout autre acte, repéré par Le Monde. Venant de perdre en finale face à la Russe Inna Deriglazova (12-11), la sportive a décidé de brandir le drapeau européen plutôt que celui de l'Italie avant de monter sur le podium pour recevoir sa médaille d'argent.

Citée par L'Équipe, Elisa Di Francisca a expliqué la raison de son geste ainsi :

"Je voulais montrer le drapeau pour lancer un message. L’Europe existe et est unie. Et c’est seulement en étant unis qu’on peut faire tomber les barrières, les peurs, sans tomber dans ce qu’ils veulent qu’on fasse, s’enfermer dans nos maisons à cause de la peur. Je fais référence à ce qui s’est passé à Bruxelles, Paris, tout ça. On doit essayer de rester unis, s’aimer les uns les autres. Je dis ça parce que chaque fois que je voyage, je vois des gens qui regardent les autres comme s’ils étaient des étrangers… On n’est pas différents, on devrait s’aimer, et on ne devrait pas avoir peur les uns des autres. Si on a peur des autres, on joue leur jeu."

Une action passée plutôt inaperçue, jusqu'à ce que quelques médias la repèrent, mais pas à Bruxelles où l'athlète a été saluée autant pour sa médaille que pour son geste, comme l'explique Le Monde.

À voir aussi sur konbini :