On peut maintenant commander du vin s’accordant parfaitement avec son ADN

Aux États-Unis, une entreprise lance un nouveau concept de vente de vin... en fonction de votre profil génétique.

vinome-2

(© Vinome)

Si vous êtes du genre à avoir du mal à choisir le vin qui vous convient, vous serez peut-être intéressé par l’offre de Vinome, une entreprise qui promet de sélectionner le pinard idéal pour vous, en se fondant sur une analyse de votre ADN, le tout pour 65 dollars (59 euros) par bouteille.

Publicité

Les clients qui en feront la demande recevront un kit de prélèvement ADN salivaire, qui sera ensuite analysé pour trouver ce que l'entreprise appelle le "vinome", une signature génétique qui révèlerait le profil du goût de chacun en fonction de dix gènes — à commencer par le TAS2R38, qui conditionne un récepteur gustatif.

Ces œnologues d'un genre nouveau vous enverront ensuite une bouteille sélectionnée pour s’ajuster spécialement aux résultats de l’analyse. Bienvenue au XXIe siècle. L'entreprise met l’accent sur le caractère ludique du procédé, tout en s’assurant de s’associer aux poids lourds de la science. Son partenaire est Helix, une filiale d’Illumina, la plus grosse boîte de séquençage ADN au monde.

A photo posted by Vinome (@myvinome) on

Publicité

Toutefois, cette innovation n'est pas du goût de tout le monde. "C’est juste complètement ridicule, commente ainsi le généticien Jim Evans. Je mets ça dans la même catégorie que les rencontres amoureuses basées sur l’ADN. On n’en sait pas suffisamment sur la génétique du goût pour parler d’exactitude."

Loin d’être découragé par ce type de critiques, le PDG de Vinome, Ronnie Andrews, croit en son idée :

"On ne risquerait pas notre réputation en lançant cette offre si on n’avait pas le sentiment de proposer quelque chose qui ne peut pas être défendu d’un point de vue scientifique, ou qui n’était pas une expérience incroyable et drôle."

Publicité

L'offre de Vinome a eu le droit à un prélancement en mai dernier, et devrait être sur le marché pour de bon pour les fêtes. L’avenir dira si ce procédé est le futur de la dégustation œnologique.

(Via Vinome)

(© Vinome)

13248332_1542496562724499_5411647341588780442_o

(© Vinome)

Publicité

Traduit de l'anglais par Sophie Janinet

Par Andrew Arnett, publié le 03/11/2016

Pour vous :