AccueilÉDITO

Une entreprise essaye de créer des gratte-ciel qui absorbent la pollution

Publié le

par Jeanne Pouget

(©Arconic)

Et si les gratte-ciel pouvaient servir à rendre l'air plus propre? C'est le but visé par le projet aussi fou que génial développé par l'entreprise américaine Arconic. 

(©Arconic)

On ne cesse de parler de la pollution de l'air et des particules fines qui s’immiscent dans toutes les villes – et donc dans tous les poumons. Sauf que chaque tentative pour enrayer ce fléau moderne semble vaine ou vouée à des polémiques. Comme à Paris, où la circulation alternée ou la réduction du nombre de voitures ne cessent de faire débat au sein de la classe politique. Ou encore en Chine, où la pollution atteint de tels sommets que les autorités tentent de censurer certaines informations sur la qualité de l'air.

Bref, autant dire que l'on n'est pas sorti de l'auberge et que toute proposition efficace pour nous éviter de continuer à respirer des trucs immondes est la bienvenue. Et ça tombe bien car une société américaine, qui répond au nom d'Arconic, vient de présenter un projet de gratte-ciel démesuré mais aux fonctions écolos, grâce à son revêtement qui attraperait les matières polluantes en suspension.

L'immeuble du futur ?

Le projet, qui est au chaud dans les tuyaux depuis 2011, n'est pas de petite ampleur. Il s'agirait de construire (on ne sait pas encore où, ni quand) un gratte-ciel de 4,8 kilomètres de haut (tout de même). Un truc assez technologique, puisque l'immeuble serait doté de balcons rétractables et, surtout, serait composé de matériaux imprimables en 3D capables d’absorber la pollution.

"En son sein, on trouve du dioxyde de titane. Au contact de rayons UV, cette matière dégage de l’énergie ; c'est de celle-ci que sont ensuite chargés l’oxygène et les molécules d’eau. Ces éléments aspirent alors les autres matières organiques proches de la tour avant de les déposer sur sa surface. Cette couche de pollution s’apparente à de la peau morte qu'il suffit de retirer", résume le site de France 24.

Ce revêtement futuriste baptisée "EcoClean" est en cours de développement et ne devrait pas voir le jour dans l'immédiat. Mais, à la vitesse où vont les choses, on ne désespère pas de le voir sur nos façades dans les prochaines années. Et comme le slogan d'Arconic est "We make the impossible real", on y croit!

À voir aussi sur konbini :