AccueilÉDITO

Une entreprise suédoise affirme avoir conçu une capote ultra-résistante

Publié le

par Jeanne Pouget

Le préservatif Hex est garanti anti-craquage (©LELO)

L'entreprise suédoise Lelo aura mis sept ans pour concevoir Hex,  un préservatif ultra-résistant, et qui garantit un max de sensations. Ses maîtres-mots : le plaisir en toute sécurité. 

"L'Apple des produits de plaisir", comme l'ont surnommé ses inventeurs, ne glisse pas, ne se déchire (a priori) pas et se plie à l'infini. Pour les curieux, l'objet est disponible en précommande sur la plateforme de financement participatif Indiegogo depuis le mois de mai. Et visiblement, les internautes sont emballés puisque Hex a déjà récolté 143 885 dollars (environ 127 000 euros) à l'heure où nous écrivons ces lignes, contre un objectif initial de campagne fixé à 12 000 dollars, soit un peu plus de 10 000 euros.

Une technologie futuriste

"Le préservatif le plus innovant de ces soixante-dix dernières années" est composé d'une structure en nid-d'abeilles très sophistiquée, dont les 350 mini-hexagones s'inspirent de celle du graphène. Une architecture qui est censée renforcer la solidité de cette capote, mais aussi le plaisir…

Seul hic : son prix. À un euro l'unité, l'innovation est loin d'être accessible à tous. Fâcheux lorsque l'on sait que les maladies sexuellement transmissibles, dont certaines sont potentiellement mortelles, comme le sida, se propagent davantage dans les pays pauvres. Mais les dirigeants de Lelo, eux, préfèrent traiter la question sous un autre angle. "Nous pensons que le principal problème des préservatifs, c'est que les gens ne veulent pas les utiliser [...] En général, si quelque chose est cool et cher, les gens vont vouloir s'en procurer", explique Filip Sedic, le fondateur de l'entreprise au site Tech Insider.  L'engouement suscité par la campagne de financement semble en effet lui donner raison.

Innovation révolutionnaire ou gadget pour riche, chacun se fera sa propre opinion. Charlie Sheen, qui avait révélé sa séropositivité en décembre 2015, a son idée sur la question et l'exprime dans la vidéo ci-dessous. Un joli coup de pub pour la marque et sans doute une bonne manière de se refaire une image pour l'acteur, dont la vie privée  débridée a souvent défrayé la chronique. Quoi qu'il en soit, vous avez compris le message : sortez couvert.

À voir aussi sur konbini :