AccueilÉDITO

Une enquête ouverte contre Laurent Wauquiez pour "détournement de fonds publics"

Publié le

par Cyrielle Bedu

Le parquet de Lyon a ouvert une enquête préliminaire contre Laurent Wauquiez afin de savoir si le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes a utilisé de l'argent public pour financer la campagne de François Fillon.

Le site Rue89 Lyon a révélé jeudi 30 mars qu'une information judiciaire a été ouverte à l'encontre de Laurent Wauquiez pour "détournements de fonds publics". L'ancien maire du Puy-en-Velay est en effet soupçonné d'avoir utilisé de l'argent public pour contribuer au financement de la campagne du candidat de la droite à l'élection présidentielle, François Fillon.

Tout se serait passé à l'occasion d'un voyage en Chine, à Pékin et à Shanghai pour être plus précis. Du 12 au 17 février derniers, Laurent Wauquiez s'y est rendu en sa qualité de président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, afin de promouvoir le savoir-faire de sa région. Sur place cependant, selon Le Canard enchaîné, Laurent Wauquiez en aurait profité pour organiser une soirée de soutien et un appel aux dons pour la campagne de François Fillon.

Les moyens publics de la région Auvergne-Rhône-Alpes ont-ils été utilisés pour cette soirée dont le but était d'aider à financer la campagne de François Fillon ? L'enquête est ouverte. En attendant, l'équipe de Laurent Wauquiez l'assure :

"Pas un euro d’argent public n’a été dépensé pour cette rencontre."

Cependant, pour le conseiller Stéphane Gemmani (membre du groupe Socialistes et démocrates au Parlement européen) cité par Rue89 Lyon ,"s'il n’y a pas de problème de légalité, alors il y a problème de moralité. Laurent Wauquiez nous a fait signer une charte portant sur la probité des élus, mais il ne semble pas se l’appliquer à lui-même". Le fondateur du Samu social de Grenoble poursuit :

"Ce mélange des genres entre l’intérêt général de la région, qu’il est censé représenter, et les intérêts particuliers et partisans de la campagne du candidat Fillon n’est pas acceptable, qui plus est de la part d’un homme qui depuis plus d’un an donne des leçons de morale à tout le monde et prétend incarner l’éthique en politique."

À lire -> Laurent Wauquiez coupe les subventions des festivals LGBT dans sa région

À voir aussi sur konbini :