AccueilÉDITO

Après l'enquête accablante des Inrocks, Jean-Marc Morandini veut porter plainte pour diffamation

Publié le

par Théo Chapuis

Jean-Marc Morandini, ici au micro d’Europe 1 (© CC)

Dans une enquête au long cours, Les Inrocks révèlent que Jean-Marc Morandini aurait profité du tournage d'une web-série pour manipuler de jeunes comédiens et les inciter à des faveurs sexuelles. L'animateur a annoncé son intention de porter plainte.

Scènes de nu "quasi-permanentes", masturbation, heures non-payées... Une enquête des Inrocks sur Jean-Marc Morandini révèle les pratiques troubles auxquelles il s'est adonné pour les besoins du tournage d'une web-série (© Gyrostat/Commons)

Scandale. Mardi 12 juillet, Les Inrocks publient un article fracassant sur leur site, en avant-première de leur tirage papier du lendemain. Cette enquête de huit pages accuse l'animateur-producteur Jean-Marc Morandini d'avoir manipulé de jeunes comédiens pour les inciter à des séances d'exhibition et à prodiguer des faveurs sexuelles. Le magazine indique également qu'il n'aurait pas payé aux acteurs toutes les heures travaillées. L'animateur radio et télé a annoncé à l'AFP son intention de porter plainte, quelques heures seulement après publication en ligne de l'enquête de l'hebdo.

Les comédiens ont été approchés par Ne zappez pas ! production (NZPP), boîte de production dont l'unique propriétaire est Jean-Marc Morandini. Une mystérieuse "Catherine" leur aurait proposé de jouer dans Les Faucons, une web-série "drôle, sexy et sans tabou" sur une équipe de football fictive de la banlieue parisienne. Hébergés sur Dailymotion, ses épisodes ne sont plus visibles.

Dès le casting, la production demande aux jeunes acteurs de se filmer nus, les incitant à déclencher une érection et à se masturber. L'un des comédiens explique avoir été filmé, encore une fois dans une scène de nu, au siège d'Europe 1 par Kévin Vatant, rédacteur en chef du blog de Jean-Marc Morandini. Tous les acteurs racontent des scènes de "nudité quasi permanente" sur le tournage et des séquences de masturbation. Bien vite, certains d'entre eux trouvent la situation louche et refusent certaines conditions. Ils ne seront jamais rappelés.

"Vous vous sentez de faire une fellation à JMM ?"

"Sur les scènes de masturbation, j’ai eu le sentiment que vous preniez du plaisir à être filmé, je me trompe ?", écrit Jean-Marc Morandini à l'un d'eux après un tournage. "Catherine", elle, est carrément plus cash. voilà ce qu'on peut lire dans Les Inrocks :

"Elle réitère au bout de quelque temps, de manière tout aussi directe : 'Vous vous sentez de faire une fellation à JMM, qui n’est pas n’importe qui ? Star télé et radio mais ça, c’est vrai que vous ne le savez pas.' Le jeune comédien refuse."

D'après l'enquête, "Catherine" de la production va jusqu'à inciter l'un des acteurs à se filmer avec son frère de 14 ans, nus, dans une "scène de vestiaire" qui n'est autre qu'une scène de sexe : "Si vous voulez vous masturber en vous approchant par exemple. Ça peut vous amuser, et lui aussi ?", lui aurait-elle demandé – encore une fois, elle avance des raisons de casting. L'article insinue clairement que "Catherine" et Jean-Marc Morandini pourraient être une seule et même personne.

D'après les informations de Pure Médias, la direction d'Europe 1 a convoqué l'animateur, alors qu'il est en vacances à l'étranger, pour des explications. Jean-Marc Morandini officie quotidiennement sur cette antenne de 9 heures à à midi. On attend également des réactions du côté de la chaîne NRJ12, son autre employeur.

La rédaction d'i-Télé ne veut plus de lui

Lors de la conférence de presse du "nouveau Canal+" le 27 juin, la direction du groupe a annoncé que Jean-Marc Morandini animera une plage d'actualité quotidienne de 18 à 19 heures sur i-Télé (prochainement "CNews") à la rentrée.

D'après une information des Jours, confirmée par Pure Médias, alors que la rédaction de la chaîne d'infos du groupe Canal s'inquiétait déjà de son parachutage jugé injustifié, elle refuse désormais de travailler avec Jean-Marc Morandini.

À voir aussi sur konbini :