En images : après les attentats de Paris, du street-art pour panser les plaies

Rue de Charonne, au Stade de France, place de la République ou devant le Ca Rillon, les récents évènements qui ont touché au coeur de Paris ont laissé des traces physiques, entre des vitres brisées et des murs impactés. Pour panser les plaies, des street-artist ont décider de remplir l'espace à l'aide d'oeuvres citant autant Robert Doisneau que Star Wars. Des collages, des graffitis comme des dessins, on trouve de tout.

Rue du Faubourg du Temple : "Même pas mal" invite Robert Doisneau et son fameux Baiser de l'Hôtel de Ville

Rue du Faubourg du Temple : "Même pas mal" invite Robert Doisneau et son fameux Baiser de l'Hôtel de Ville, au numéro 13

Rue Yves Toudic, un message

Rue Yves Toudic, un message

À deux pas de la Place de la République, des messages en français et en anglais

À deux pas de la place de la République, des messages d'espoir, en français et en anglais

Place de la République, un projet photographique

Place de la République, un projet photographique avec le hashtag #WeAreOne

Un immense "Pray" à côté de la place République

Un immense "Pray" à côté de la place République

Deux Stormtroopers débarqués de Star Wars montent la garde aux abords de la Tour Eiffel

Deux Stormtroopers débarqués de Star Wars montent la garde aux abords de la Tour Eiffel

Place de la République, à côté de l'imposant "Fluctuat nec mergitur", un petit dessin et une déclaration

Place de la République, à côté de l'imposant "Fluctuat nec mergitur", un petit dessin et une déclaration

"Fluctuat nec mergitur" en grand place de la République, par un samedi pluvieux

"Fluctuat nec mergitur" en grand, place de la République, par un samedi pluvieux

Une déclaration d'amour à Paris, place de la République

Une déclaration d'amour à Paris, place de la République

#SprayForParis, l'appel auquel les street-artist ont répondu  au cours de la semaine qui a succédé aux évènements

#SprayForParis, l'appel auquel les street-artist ont répondu au cours de la semaine qui a succédé aux évènements dramatiques du 13 novembre

La Liberté guidant le peuple, ou plutôt la place de la République

La Liberté guidant le peuple, ou plutôt la place de la République

Rue de Charonne,  le street-artist Fred Le Chevalier, riverain des lieux, a apposé ses personnages pour mieux recouvrir les impacts de balles

Rue de Charonne, le street-artist Fred Le Chevalier, riverain des lieux, a posé ses personnages pour mieux recouvrir les impacts de balles

Par Louis Lepron, publié le 23/11/2015