En Chine, on pourra bientôt acheter sa voiture dans un distributeur trop miaou

Et faire ronronner les moteurs...

(© Alibaba)

L’empire du Milieu avait déjà frappé fort il y a quelques mois en matière d’innovation technologique en nous présentant Sophia, un robot conçu à Hong Kong.

Publicité

C’est maintenant au tour du géant Alibaba de nous étonner. Le leader de l’e-commerce chinois vient en effet de dévoiler son plan de vendre des voitures dans un distributeur automatique géant à tête de chat dès le mois de janvier 2018.

Deux machines géantes baptisées "Tmall Auto" devraient être installées dans les villes de Nankin et de Shanghai, et elles promettent de changer radicalement le processus d’achat d’une voiture. Dans un premier temps, il suffit de choisir un véhicule, lequel peut avoir été repéré dans la rue. Il faut ensuite le prendre en photo en utilisant l’application Taobao et demander un essai en envoyant la photo, quelques informations et un selfie.

Il est alors possible de récupérer le véhicule en question à la machine Tmall Auto la plus proche et de l’essayer pendant trois jours. Si le test est concluant, il sera possible d’acheter la voiture directement via l’application, sinon la voiture sera rendue.

Publicité

Pour s’assurer que les fans de voiture n’abusent pas du système, les utilisateurs sont limités à un test par modèle et à cinq tests en tout pendant les deux premiers mois. Reste que cette nouvelle formule est très alléchante et que de nombreux fabricants comme Mercedes Benz, Maserati, BMW, Audi et Volvo ont déjà signifié leur intérêt.

Cette formule ultra-directe pourrait-elle devenir la norme en matière d’achat automobile ? On le saura très bientôt puisque ces deux machines seront installées dès janvier.

Publicité

Traduit de l’anglais par Sophie Janinet

Par Kimberly B. Johnson, publié le 20/12/2017

Copié

Pour vous :