AccueilÉDITO

Le gouvernement indonésien veut proscrire les emojis homosexuels

Publié le

par Théo Chapuis

L'Indonésie a demandé aux services de messagerie instantanée d'interdire les emojis figurant des couples homosexuels ou à connotation LGBT.

Ces petits couples homos souriants embarrassent le gouvernement indonésien.

Sale temps pour les homosexuels en Indonésie. Jeudi 11 février, le gouvernement de Jakarta a demandé aux applications de messagerie instantanée de bloquer les emojis et les "stickers" à connotation LGBT.

Selon Time, cette demande d'interdiction concerne majoritairement Facebook et son service de messagerie WhatsApp, mais elle s'adresse également à Line, autre plateforme très populaire dans le plus grand pays musulman du monde. Cette dernière s'est exécutée mardi 9 février, après avoir essuyé des critiques de ses propres utilisateurs, comme le rapporte la presse locale. Un porte-parole du gouvernement a déclaré au site Detik que ces services doivent respecter "les normes et la culture" indonésienne, comme le repère Libé :

"Ces choses-là sont peut-être considérées comme normales dans certains pays occidentaux, mais en Indonésie c'est pratiquement impossible"

C'est Human Rights Watch qui a tiré la sonnette d'alarme, considérant qu'il s'agit là d'une énième discrimination dans la "récente vague de rhétorique haineuse des fonctionnaires contre les lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres". L'ONG a adressé une lettre à Joko Widodo, président du pays, connu pour sa passion pour la musique metal, afin de lui demander de "défendre les droits fondamentaux de tous les Indonésiens".

Cette interdiction ne fait cependant pas l'unanimité au sein du gouvernement même : chef de cabinet du président en charge de la Sécurité, Luhut Panjaitan, expliquait ce vendredi aux médias que d'après lui, les membres de la communauté LGBT "restent des citoyens indonésiens et ont le droit d'être protégés".

À voir aussi sur konbini :