Ces écouteurs d'un nouveau genre contrôlent votre environnement sonore

La startup Doppler Labs a levé 17 millions de dollars pour créer des écouteurs permettant de filtrer l'environnement sonore en temps réel. Une révolution ?

here active listening_lifestyle1

Cet homme porte les écouteurs "Here Active Listening" développés par Doppler Labs. © Doppler Labs

Vous aimeriez pouvoir diminuer le volume des aigus lorsqu'un enfant hurle à côté de vous dans le train, ne plus entendre votre petit(e) ami(e) ronfler ou écouter davantage le son des basses lors d'un concert ? Alors les écouteurs sans fils "Here Active Listening"  sont faits pour vous. Conçus par la startup Doppler Labs créée en 2013, ils permettent de filtrer l'environnement sonore en triant instantanément les diverses sonorités produites à l'aide d'une application sur iPhone - comme l'explique le site re/code. En revanche on ne peut pas les utiliser pour écouter de la musique.

Publicité

Cette technologie a séduit de grands groupes implantés dans l'industrie musicale tels que Universal et Live Nation Entertainement. Dans la foulée, des internautes ont soutenu le projet lors d'une campagne sur Kickstarter qui a levé 635 000 dollars, soit bien plus que les 250 000 demandés. D'après Tsugi, ces derniers ont pu tester les écouteurs dans une version bêta. Ceux ayant investi 199 dollars les recevront d'ailleurs dans leur version définitive en décembre prochain, avant qu'ils ne soient commercialisés en janvier 2016.

135 000 paires pour Coachella

Le succès de la campagne de crowdfunding a d'ailleurs eu un grand écho, au point d'attirer toute une flopée de nouveaux investisseurs privés. On compte notamment The chemin group, Wildcats Capital Management, et Acequia capital. Résultat ? La startup a pu lever 17 millions de dollars.

Une explosion du budget qui tombe à pic, comme l'explique Noah Kraft, le confondateur et PDG de Doppler Labs :

Publicité

Ce qu'on est en train de faire demande d'importants capitaux et partenaires alors que l'on se dirige vers un marché de consommation de masse.

Aussi, divers festivals de musique en ont déjà commandé, et notamment Bonnaroo, Outside Lands et Coachella - qui en a demandé 135 000 paires.

Par , publié le 13/07/2015

Copié

Pour vous :