featuredImage

En Écosse, les couples homosexuels vivement encouragés à adopter

De plus en plus de familles homoparentales écossaises adoptent des enfants à la recherche d'un foyer, poussées par les agences d'adoption.

(© Modern Family - ABC)

© ABC

Depuis 2009, l'Écosse autorise les couples homosexuels à adopter des enfants. Les agences d'adoption se montrent d'ailleurs très encourageantes à l'égard des futures familles homoparentales. Selon le journal Herald Scotland, le nombre d'enfants adoptés par des couples gays et lesbiens ne cesse de croître d'année en année. On doit cette augmentation au gouvernement écossais qui multiplie les efforts en faveur des droits de la communauté LGBT, mais aussi à plusieurs agences d'adoption du pays.

Interrogée par le Herald Scotland, la directrice de l'organisme Scottish Adoption, Margaret Moyes, assure que l'adoption d'enfants par des couples LGBT constitue désormais une part "primordiale" dans le travail de son agence, vieille de plus de 90 ans. L'augmentation du nombre de couples homosexuels en Écosse serait également un facteur qui incite à autant favoriser les familles hétéroparentales que les homoparentales. Margaret Royes explique :

"Sachant qu'il y a toujours plus d'enfants en Écosse à adopter que de parents qui veulent adopter, nous devons encourager toute personne qui aimerait obtenir plus d'informations à entrer en contact avec nous, ou n'importe quelle autre agence d'Écosse."

La nation la plus gay friendly d'Europe en 2015

Dans les dossiers traités par Scottish Adoption, un enfant sur cinq rejoint une famille homoparentale. Plus question de sélectionner les couples selon leur orientation sexuelle, seule une limite d'âge est imposée : pour adopter un bambin de maximum quatre ans, il faut avoir moins de 46 ans. Le reste — l'ethnie, le genre, etc. — n'importe pas à l'agence, et c'est tant mieux.

Comme le souligne le magazine LGBT Têtu, l'Écosse a été élue, deux années de suite,"le meilleur pays d’Europe au regard de l’avancée des droits LGBT"en 2014 et en 2015. L'Écosse est un véritable modèle en Europe dans le domaine de la défense des droits de la communauté LGBT.

L'an dernier, la France, se positionnait 11e dans le classement réalisé par l'organisation ILGA Europe. L'Hexagone a néanmoins fait de réels progrès : l'adoption pour les couples gays et lesbiens est autorisée depuis la promulgation de la loi sur le mariage pour tous, en 2013. En France, 10 000 enfants vivent dans une famille homoparentale, selon une enquête de l'INSEE  publiée en 2013.

Par Juliette Geenens, publié le 29/07/2016