AccueilÉDITO

Sneakairs, les baskets connectées qui vous aident à trouver votre chemin

Publié le

par Thibault Prévost

La compagnie aérienne low-cost EasyJet a dévoilé les Sneakairs, une paire de chaussures équipée d'un GPS pour aider les touristes à trouver leur chemin.

Le transporteur low-cost EasyJet se met à la sneaker : la nouvelle, incongrue, a été annoncée la semaine dernière au travers du Barcelona Street Project, une plateforme Web visant à tester la popularité de la chaussure avant une éventuelle mise en production. Car cette Sneakair aux couleurs de la compagnie (orange et blanc) est une chaussure connectée, équipée d'un GPS. Comme l'explique la vidéo de présentation, le transporteur aérien se désole de constater que la majorité des touristes "technomades" arpente les villes inconnues en gardant les yeux fixés sur la petite carte Google Maps de leur téléphone, terrorisés à l'idée de se planter de rue, alors qu'en levant simplement les yeux ils pourraient faire tellement d'autre choses – comme filmer et photographier des trucs, par exemple, et les poster sur les réseaux sociaux.

Des vibrations pour vous indiquer la direction

Pour remédier à cela et replacer le partage de contenu sur Internet au cœur du tourisme contemporain, EasyJet a donc inventé la chaussure-GPS qui vous dit où aller sans que vous ayez besoin de regarder votre carte. Il est vrai que les capitales européennes, en 2016, brillent par leur absence totale de panneaux de signalisation et de plans, et que l'interaction IRL avec un autochtone est totalement prohibée. Connectées par Bluetooth à un smartphone, les Sneakairs utilisent l'interface de programmation de Google Maps. Côté matériel, le dispositif (un processeur Arduino et un récepteur Bluetooth, le tout en open source) est dissimulé dans la semelle par une coque moulée en 3D. Une fois connectées, vos baskets vous indiquent les directions via des vibrations.

Une vibration sur l'orteil gauche pour tourner à gauche, une sur le droit pour tourner à droite, deux dans les talons quand vous vous êtes gouré de rue et trois pour vous signifier que vous êtes arrivé (dès fois que vous soyez trop occupé à photographier des devantures de magasin #vintage #local #shopping pour vous en rendre compte tout seul). En 2016, EasyJet révolutionne le tourisme en remettant (presque)  le smartphone dans la poche du pantalon. Ce qui en dit long, en soi, sur notre relation avec la réalité sensible. Pour le moment, explique Wired (qui a testé les Sneakairs dans le vieux Barcelone), le plus gros défaut du prototype réside dans ses trois petites heures d'autonomie. Mais rassurez-vous, même si vos chaussures sont déchargées, rien ne vous interdit de continuer à marcher. Oui, au hasard. Oui, avec le risque de vous perdre un peu. Vous devriez même vous en sortir.

À voir aussi sur konbini :